Formation : une lettre pour convaincre ! - Minizap Annecy
Emploi

Formation : une lettre pour convaincre !

Rédaction fastidieuse mais ô combien déterminante, la lettre de motivation s'impose comme un incontournable pour accéder à certains cursus de formation triant leurs étudiants sur le volet. Vous êtes en panne d'inspiration ? Voici de quoi vous guider.

Bien avant de rédiger une lettre pour postuler à des annonces d'emploi, c'est dès les études supérieures que les adultes en devenir doivent prendre la plume pour faire montre de leur détermination et de leurs qualités. Seule différence : c'est un établissement d'enseignement que vous devez convaincre, et non pas un recruteur. Voici quelques conseils pour passer le cap.

Mettre ses atouts en avant

Chacune de vos lettres doit s'adapter à son destinataire. Le copier-coller et les courriers types sont donc à proscrire. Sans compter que ce subterfuge, bien connu des organismes, est aisément repérable et nuirait à vos chances de succès…
Avant toute chose, vous devez vous présenter, en prenant soin de détailler votre parcours et ce qui vous conduit à postuler pour cette formation. Indiquez vos qualités et vos éventuelles compétences en lien avec le cursus désiré. Vous pouvez par exemple arguer d'un sens inné de la communication si vous postulez pour un BTS dans le marketing ou d'un goût prononcé pour les nouvelles technologies dans le cadre d'une formation en informatique…
Précisez également si vous avez pris part aux journées portes ouvertes de l'établissement, ainsi que toutes vos activités annexes prouvant vos compétences : vos voyages linguistiques à l'étranger, les cours particuliers que vous avez pu donner à des élèves en difficulté ou votre bénévolat au sein d'une association… Autant d'éléments qui appuieront votre candidature et témoigneront de votre ambition, de votre connaissance du terrain et de votre sens de l'initiative.

Faire preuve de détermination

Parlez ensuite de la formation visée, afin de montrer que vous avez étudié le sujet et ne partez pas à l'aventure sans connaissance de cause. Exprimez en quoi l'établissement contacté pourrait répondre à vos besoins : par exemple, si vous postulez pour un BTS, vous pouvez évoquer votre désir d'aborder le monde du travail dans ce qu'il a de plus concret ou, à l'inverse, votre envie d'indépendance s'il s'agit d'une licence classique.
Une fois ces présentations achevées, faites part de vos projets pour l'avenir, sans faire preuve d'une ambition exagérée. Pour entrer dans une école de commerce, nul besoin de dévoiler votre rêve de devenir capitaine d'industrie, pas plus que vous ne diriez, dans une lettre de motivation pour un job d'été, que vous souhaitez à terme prendre la place du patron ! Si la fougue est une qualité, il convient de rester réaliste et humble.

Gare aux pièges

Il va s'en dire que la moindre faute d'orthographe pourrait ruiner en un instant tous les efforts que vous avez fourni pour rédiger votre lettre de motivation. Attention donc à réaliser une relecture rigoureuse !
Tâchez aussi de faire preuve de concision : vos interlocuteurs recevront des centaines, voire des milliers de lettres telles que la vôtre, et il est donc inutile de les assommer avec un courrier interminable. La simplicité reste la clé du succès.
Enfin, évitez autant que possible les citations, sauf si vous maîtrisez pleinement votre sujet. Si vous n'êtes pas sûr de votre fait, abstenez-vous au risque de donner l'impression à votre interlocuteur que vous cherchez à l'impressionner, ou que vous avez recopié une phrase piochée au hasard sur Google…

Bon à savoir : si la plupart des dossiers de formation doivent être envoyés dès le printemps de l'année scolaire précédente, plusieurs cursus permettent de s'inscrire au cours de l'été et même jusqu'en septembre. Et si vous avez raté le coche, vous pourrez tenter votre chance en janvier de l'année suivante grâce au système des rentrées décalées.

Photos liées à l'article
© iStock / City Presse
© iStock / City Presse
Emploi

Licenciement économique : un congé pour rebondir

Lorsqu'une grande entreprise envisage des licenciements économiques, elle doit donner à ses salariés toutes les chances de retrouver du travail. Entre autres mesures, le congé de reclassement entend les y aider. Focus.
Lire la suite
Licenciement économique : un congé pour rebondir
Emploi

Pôle emploi mise sur la formation à distance

Avec la pandémie, la formation à distance a connu un essor fulgurant. Prenant le train en marche, Pôle emploi propose désormais 150 cursus à suivre depuis son domicile dans les secteurs qui recrutent.
Lire la suite
Pôle emploi mise sur la formation à distance
Emploi

Contrôleur de pass sanitaire, un métier de crise

Si la plupart des professions évoluent avec leur temps, certaines sont carrément le reflet d'une société à une époque donnée. Le contrôleur de pass sanitaire en fait clairement partie !
Lire la suite
Contrôleur de pass sanitaire, un métier de crise