De l'intérêt de semer des fleurs annuelles à l'automne - Minizap Annecy
Jardin

De l'intérêt de semer des fleurs annuelles à l'automne

À condition qu'elles soient suffisamment rustiques pour supporter l'hiver, il est possible de semer des fleurs annuelles dès la fin de l'été. Ce semis tardif n'est pas destiné à se substituer à celui que l'on va faire au printemps. Bien au contraire, en le précédant, il le complète.

De prime abord, la fin de l'été ne semble pas la période la plus propice aux semis de fleurs. L'automne est là, l'hiver approche, provoquant une chute des températures bien peu favorable à l'épanouissement végétal. Ce n'est là qu'une apparence trompeuse…

Un moment clef

En septembre, toutes les conditions sont réunies pour une germination réussie : la terre, encore chaude, favorise la levée rapide des semis. Les chaleurs caniculaires sont passées tandis que les pluies d'automne et les rosées matinales suffisent à maintenir le sol humide. Enfin, en cette fin de saison, bien rares sont les graines d'herbes indésirables à oser germer avant le froid hivernal. Le champ est donc libre, au sens propre comme au figuré.

L'automne et l'hiver

Le semis d'automne, ou de fin d'été, induit une germination rapide qui se poursuit par le développement de la plantule tant que les températures restent favorables. Selon les conditions climatiques et les espèces végétales, cette période dure d'un à deux mois, voire plus. Durant ce laps de temps, la plante aura le temps de développer ses racines ainsi qu'une rosette de plusieurs feuilles. C'est sous cette forme réduite mais robuste qu'elle va prudemment, lors de l'arrivée du froid, se mettre au repos végétatif pour passer l'hiver.

Le printemps

Dès les premiers redoux de la fin d'hiver, à l'heure où les semis de printemps auront à peine germé, la plante va sortir de sa dormance et reprendre sa croissance. Bénéficiant de près de deux mois d'avance sur ces derniers, elle va être en mesure de fleurir bien avant eux. On parvient ainsi, en associant dans un même massif des semis d'automne et de printemps, à obtenir des périodes de floraisons qui, en commençant précocement, durent beaucoup plus longtemps.

Un profil recherché

Bien entendu, seules les espèces de fleurs annuelles rustiques, c'est-à-dire capables de résister aux conditions hivernales, sont éligibles aux semis d'automne. Souci, nigelle de Damas, coquelicot, pavot de Californie, pois de senteur, lavatère annuelle, clarkia, delphinium, muflier, centaurée, verveine de Buenos Aires, œillets de Chine… sans être pléthorique, la liste des fleurs annuelles rustiques est loin d'être ridicule. On peut ajouter à ce catalogue les fleurs bisannuelles, (pensées, myosotis, giroflées, monnaie-du-pape…) qui se comportent de la même manière.

La bonne graine

Pour obtenir le meilleur taux de germination possible, il vaut mieux utiliser des graines du commerce ou bien celles que vous avez récoltées dans votre jardin la saison précédente. En effet, celles qui sont apparues en cours d'année peuvent être sujettes à une dormance qui risque d'inhiber leur germination durant quelques semaines à quelques mois.

Comment s'y prendre

Les semis d'automne se font nécessairement en pleine terre, à la volée, sur un sol désherbé, finement émietté et légèrement amendé par un apport de compost ou de fumier bien décomposés. Les graines sont jetées au sol, puis recouvertes par un demi-centimètre de terre ou de terreau. Un tassage énergique, puis un copieux arrosage en pluie fine vont initier le processus de germination que les pluies d'automne soutiendront par la suite. En cas de sécheresse, il faut évidemment assurer un arrosage manuel.

À floraison précoce, fanaison précoce

La plupart des annuelles qui fleurissent précocement fanent plus tôt en toute logique, d'où l'intérêt de procéder malgré tout aux semis de printemps.

Benoit Charbonneau
Photos liées à l'article
© iStock/ City Presse
© iStock/ City Presse
Jardin

Une autre sorte de toile cirée

Donnez à vos plantes des airs de baroudeuses avec ces cache-pots en toile waxée, une matière textile imperméable enduite de cire. La toile est ainsi protégée des taches, de l'eau et des accrocs, tout en gagnant en rigidité. Une do...
Lire la suite
Une autre sorte de toile cirée
Jardin

Puis-je cueillir les fruits sur les branches qui dépassent dans mon jardin ?

Les branches de l'abricotier de mon voisin dépassent dans mon jardin. Ai-je le droit d'en cueillir les fruits ?
Lire la suite
Puis-je cueillir les fruits sur les branches qui dépassent dans mon jardin ?
Jardin

En début d'été, vous récolterez bien quelques noix vertes !

En ce début de mois de juillet, il n'est pas insensé de vouloir récolter quelques paniers de noix vertes. En l'état, immatures et immangeables, ces noix de la Saint-Jean offrent pourtant la possibilité de préparer des recettes un ...
Lire la suite
En début d'été, vous récolterez bien quelques noix vertes !