La scarole, une salade d'automne et d'hiver à planter en été - Minizap Annecy
Jardin

La scarole, une salade d'automne et d'hiver à planter en été

Si vous souhaitez récolter des salades scaroles dès cet automne et ce durant tout l'hiver, c'est maintenant qu'il faut les semer ou les planter. Mais attention, si cette chicorée se cultive très facilement, sa mise en place en été nécessite quand même quelques précautions.

La scarole n'est pas salade à se laisser impressionner par le premier coup de gel venu. Néanmoins, avant de récolter en plein hiver cette robuste verdure, il faut nécessairement passer, durant l'été, par l'étape du semis ou de la plantation. Un moment délicat car les graines n'aiment pas la chaleur, et les jeunes plants, le soleil. En cette saison, c'est ballot…

La salade d'hiver

Comme la frisée dont elle est une très proche cousine, la chicorée scarole (Cichorium endivia var. latifolium) est principalement une salade d'automne et d'hiver. Généreuse et vigoureuse, elle peut atteindre des tailles impressionnantes qui justifient son prix relativement élevé chez les primeurs à une période où laitues et batavias sont devenues rares. Ses feuilles épaisses au parfum marqué ont une amertume plus ou moins prononcée selon les variétés. C'est d'ailleurs sans doute ce petit relief gustatif qui l'a malheureusement desservie et fait mettre à l'écart par les palais trop délicats.

Une installation estivale sous surveillance

La scarole, dont la croissance est relativement lente, arrive à maturité environ trois mois après le semis. C'est pourquoi on la sème de juillet jusqu'à la fin du mois d'août, et parfois plus tard dans certaines régions. Cependant, à cette saison, les conditions de culture sont difficiles et il est souvent nécessaire d'aider la jeune plante à passer ces premières semaines de chaleur et de sécheresse. Si vous décidez de faire vos semis, mieux vaut commencer par semer les graines en intérieur, dans un local lumineux dont la température est comprise entre 18 °C et 22 °C. En effet, les températures extérieures, bien supérieures à cette saison, provoqueraient une germination poussive et difficile, qui risquerait d'induire une montée à graine très rapide. Pour la même raison, il est important d'ombrer les jeunes plants fraîchement transplantés afin de les protéger de la chaleur et du soleil. Bien sûr, il est primordial également d'effectuer des arrosages destinés à maintenir un sol humide en permanence.

Blanchir ou ne pas blanchir

Par la suite, la culture de la scarole est facile et ne nécessite pas de soins particuliers si ce n'est un désherbage attentif du fait des larges espaces que vous aurez réservés entre les salades, afin d'anticiper leur grande taille à maturité (30 cm en tous sens). Durant l'hiver, les scaroles peuvent rester en place plusieurs semaines après maturité. Une dizaine de jours avant la récolte, vous serez sans doute tentés de blanchir vos salades en plaçant, comme c'est la tradition, une cloche opaque sur leur cœur afin de réduire leur amertume. Attention, car cette opération, tout comme celle qui consiste à replier le feuillage vers l‘intérieur en l'entourant avec une ficelle, les rend plus sensibles au gel, aux maladies et au pourrissement. Une solution plus simple consiste à cultiver des variétés qui par leur croissance en cornet ou en pomme, blanchissent naturellement.

Et le gel ?

Si la scarole endure sans problème les gelées blanches, toutes les variétés ne supportent pas le gel avec le même flegme. Les plus endurantes sont la « géante maraîchère », la « ronde verte à cœur plein » et la « cornet de Bordeaux » qui, en plus, blanchissent naturellement. Les autres doivent raisonnablement être cultivées sous tunnel durant tout l'hiver.

Crue et cuite

La scarole peut aussi être consommée cuite. Ainsi, dans la région de Naples, elle était traditionnellement préparée sous forme de tourte à la veille de Noël.

Benoit Charbonneau
Photos liées à l'article
© iStock/ City presse
Jardin

Le savon noir, un insecticide simple, bio et efficace

Évidemment, linguistiquement parlant, le savon noir n'est pas un outil. Néanmoins, il est tellement utile pour lutter contre les insectes ravageurs que, sur le terrain, disons-le tout net, c'en est un.
Lire la suite
Le savon noir, un insecticide simple, bio et efficace
Jardin

Créer des abris pour les insectes

Durant l'hiver, les travaux de taille de nettoyage sont l'occasion de créer très simplement des abris pour les insectes auxiliaires à partir des résidus de tiges.
Lire la suite
Créer des abris pour les insectes
Jardin

Jaune, obtuse et doubienne

La carotte jaune obtuse du Doubs est proposée par le semencier Le Paysan dans le cadre de sa nouvelle collection de semences anciennes. Il s'agit d'une variété ancienne de carotte de conservation à l'origine fourragère, mais dont ...
Lire la suite
Jaune, obtuse et doubienne