Comment estimer la puissance électrique de son logement ? - Minizap Annecy
Maison

Comment estimer la puissance électrique de son logement ?

Vous venez d'emménager dans votre nouveau nid douillet. Avant de pouvoir souscrire un contrat avec l'un des fournisseurs d'énergie du marché, il vous faut évaluer vos besoins en électricité. On vous aide à faire le point.

Les objets fragiles sont soigneusement emballés, les cartons scellés et les déménageurs réservés : vous voilà fin prêt à intégrer votre nouveau logement. Avant de pouvoir prendre vos aises dans vos pénates, il reste une tâche à accomplir : contracter un abonnement électrique. Avant même de comparer les offres, il est important de connaître la puissance nécessaire pour alimenter votre demeure. La sous-évaluer pourrait nuire à votre confort de vie quotidien, tandis que la surestimer reviendrait à faire des dépenses inutiles.
Pour établir aisément un diagnostic précis de vos besoins, suivez nos recommandations.

Qu'est-ce que la puissance électrique ?

La puissance électrique de votre installation, le plus souvent exprimée en kilovoltampères, ou kVA, coïncide avec la consommation maximale d'électricité possible à un moment donné dans votre habitation. Chez les particuliers, la puissance de raccordement, qui correspond au maximum qu'il est possible de demander sur une installation, est généralement de 12 kVA pour un compteur monophasé et de 36 kVA pour un compteur triphasé. En fonction de celle-ci, vous pouvez souscrire différentes formules : 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA et 12 kVA sur n'importe quel modèle, et de 15 kVA à 36 kVA uniquement sur les triphasés. Le prix de votre abonnement dépend de ce choix. La majorité des foyers français disposent d'une puissance de 6 kVA, ce qui permet d'alimenter un logement de 30 à 80 m2 environ.

Comment connaître la puissance actuelle de mon logement ?

Si le locataire ou le propriétaire précédent ne vous a pas fourni cette information – qui apparaît sur sa facture – ou s'il s'agit d'un logement neuf, sachez qu'elle figure sur votre compteur. Avec les modèles Linky, faites simplement défiler les données tandis que, sur un compteur électronique, appuyez trois fois sur la touche bleue S : vous obtiendrez ainsi la puissance en kVA et en ampères. Sur les anciens compteurs, seuls l'intensité en ampères est affichée. Retenez que 15 ampères équivalent à 3 kVA, 30 ampères à 6 kVA, 45 ampères à 9 kVA, etc.
Lors de votre entrée dans votre nouveau logement, sans demande particulière de votre part, la puissance fournie sera identique à celle configurée lors de la construction. S'il vous faut la modifier, vous devrez faire intervenir à vos frais un technicien mandaté par votre fournisseur.

Évaluer vos besoins

Plusieurs critères sont à prendre en compte. En premier lieu : le volume de votre logement. Plus celui-ci est grand, plus vous aurez théoriquement besoin d'énergie, même s'il vous faut considérer aussi d'autres éléments. Ainsi, la qualité de l'isolation de votre habitat joue énormément. De manière générale, les bâtiments récents, construits selon les dernières normes et équipés de double vitrage, consomment moins d'électricité. Certains systèmes de chauffage, comme le gaz, la géothermie ou le fioul, sont également moins gourmands. Votre mode de vie est toutefois le déterminant principal. Vos appareils électroménagers, tels que four, lave-linge, lave-vaisselle ou réfrigérateur sont particulièrement énergivores. Pensez aussi à vos équipements high-tech, télévision, ordinateur et aux appareils de beauté chauffants comme les sèche-cheveux. Pour connaître leur consommation, référez-vous à la notice : celle-ci indique, en watts, la puissance maximale qu'ils peuvent atteindre à un instant donné. La conversion est très simple, car 1 000 watts correspondent à 1 kVA. Enfin, si vous disposez d'une piscine – dont la filtration nécessite une alimentation – ou d'un véhicule électrique, il vous faudra les comptabiliser dans votre calcul… sous peine de disjoncter fréquemment.

Lauren Ricard
Photos liées à l'article
© iStock/ City Presse
© iStock/ City Presse
Maison

Un tapis tout doux en pompons

Pour garder vos pieds au chaud en cette fin d'hiver, réalisez facilement ce tapis moelleux qui donnera un côté cosy à votre intérieur.
Lire la suite
Un tapis tout doux en pompons
Maison

La maison connectée pour tous

C'est inévitable : d'ici quelques années, la majorité des maisons individuelles seront dotées au minimum d'un équipement domotique, permettant de piloter, au choix et à distance, son chauffage, son éclairage, ses ouvertures ou enc...
Lire la suite
La maison connectée pour tous
Maison

Le retour formidable du formica

On l'avait en horreur depuis des décennies, et pourtant le formica revient en trombe dans notre décoration. Pratique et vintage, il se fait à nouveau une place dans nos cuisines.
Lire la suite
Le retour formidable du formica