Voyage

Le Japon à la faveur de l'automne

L'automne japonais nous offre un spectacle aussi éblouissant que les cerisiers en fleur du printemps.

Lorsqu'on évoque la beauté des saisons au Japon, la première image qui nous vient à l'esprit est celle des cerisiers printaniers, parés de leurs doux pétales rosés. Pourtant, il serait dommage de ne pas s'y aventurer au crépuscule de l'année, lorsque les feuilles d'érable se colorent de rouge et de doré. Ce phénomène naturel, désigné sous le nom de kōyō, fait l'objet d'une coutume incontournable dans la culture nippone : le momijigari. Cette « chasse aux feuilles rouges » est le pendant automnal de o-hanami, la fameuse tradition rattachée à la floraison des sakura. L'érable japonais se distingue de son congénère québécois, plus connu par son déploiement de teintes aussi surprenantes que ravissantes. L'orange et le vermillon de ses feuilles flambent d'un éclat purpurin moucheté de dorures discrètes.

Une symphonie de couleurs

Bien qu'il soit possible d'observer ce fabuleux spectacle de feu dans l'ensemble de l'archipel, il est particulièrement fascinant au Hitachi Seaside Park. Ravagé par le tragique tsunami de 2011, le site a retrouvé sa prestance d'antan et s'affiche comme l'une des plus belles destinations du Japon. Situé à Mito, capitale de la préfecture d'Ibaraki, ce paradis terrestre se transforme en paysage extraterrestre d'une splendeur sensationnelle chaque mois de novembre. Célèbre pour sa flore fastueuse, ses sentiers cerclés de cosmos violets et de cyprès, il revêt alors ses plus beaux habits cramoisis. Quelle vision mémorable que celle des buissons kochia empourprés sous le ciel d'azur qu'aucun nuage ne vient blesser ! Aussi impressionnant par son panorama que par sa superficie, le parc est un ravissement pour les amoureux de la nature comme pour les randonneurs passionnés, qui trouveront difficilement plus beau décor pour se muscler les mollets. À défaut d'arpenter les dix kilomètres de pistes cyclables, vous pouvez toujours profiter de la magnificence des lieux du haut de la grande roue, qui nous propulse à cent mètres au-dessus des fleurs.

Renseignements.

Pour un meilleur aperçu des trésors que compte le parc, rendez-vous sur son site officiel, richement documenté et fourni en photos.

Sophie Diaz
Voyage

Échappée blanche au pays des aigles

Les reliefs albanais invitent à chausser les raquettes pour une découverte hivernale d'un patrimoine original.
Lire la suite
Échappée blanche au pays des aigles
Voyage

Le paradis retrouvé

Ancien refuge utopique de pirates, Madagascar offre la vision inattendue d'un jardin d'Éden sauvé du déluge.
Lire la suite
Le paradis retrouvé
Voyage

La Mecque du trek

Destination sportive par excellence, la Réunion réserve ses reliefs tourmentés aux amateurs de randonnée.
Lire la suite
La Mecque du trek