MaPrimeRénov' : les erreurs à éviter - Minizap Nord-Isère
Immobilier

MaPrimeRénov' : les erreurs à éviter

Depuis son lancement, MaPrimeRénov' rencontre un grand succès. Mais si les demandes affluent, de nombreuses embûches freinent l'aboutissement des dossiers. L'Anah a donc récemment dispensé ses conseils pour décrocher cette aide à la rénovation énergétique.

De nombreux dispositifs financiers permettent aujourd'hui d'améliorer son logement à moindres frais. Ceci dit, il y a souvent un monde entre la théorie et la pratique. Les innombrables familles tentant d'obtenir MaPrimeRénov', le nouveau programme phare de la rénovation énergétique, en font d'ailleurs l'amère expérience depuis plusieurs mois. À l'heure de constituer son dossier, certains pièges sont à éviter. On les passe en revue.

Un processus a priori facile

Puisqu'aujourd'hui tout ou presque passe par internet, le dossier de demande doit être constitué en ligne, en amont de votre projet de travaux. Après avoir créé votre compte sur le site dédié Maprimerenov.gouv.fr, vous pouvez ainsi y déposer votre demande accompagnée des devis nécessaires effectués par des professionnels RGE (« reconnu garant de l'environnement ») et obtenir une première estimation du montant de l'aide. Une fois la confirmation de l'acceptation de votre dossier reçue par mail, vous pourrez alors commencer le chantier. À son issue, il vous suffira de déposer dans votre espace en ligne la facture de l'artisan pour recevoir le paiement promis par virement bancaire. Simple comme bonjour me direz-vous !

Des dossiers qui traînent en longueur

Hélas, dès l'automne 2020, les professionnels du secteur et associations de consommateurs ont relevé plusieurs couacs dans le processus. Outre des problèmes techniques empêchant de poursuivre la démarche, c'est surtout la longueur des délais de traitement des dossiers par l'Anah (Agence nationale de l'habitat) qui a été pointée du doigt. En cause, souvent, une succession de demandes complémentaires chronophages.
Pour améliorer cette gestion, l'organisme en charge du dispositif a donc récemment fait preuve de pédagogie lors d'un webinaire, en livrant plusieurs recommandations destinées à assurer « la complétude des dossiers ».

Une identité exacte

Cela peut paraître risible, mais les difficultés peuvent survenir dès l'identité du demandeur. C'est en effet au bénéficiaire de créer un compte à son nom et à nul autre. RIB, justificatifs et factures fournis devront également afficher son patronyme. Attention donc pour les couples à indiquer toujours la même personne : si le dossier est au nom de Madame mais les devis à celui de Monsieur, vous recevrez à coup sûr une demande d'information complémentaire !
De même, pensez à garder une cohérence entre vos différentes démarches : si l'un demande MaPrimeRénov' et l'autre les certificats d'économie d'énergie (CEE), l'administration aura aussi du mal à relier les deux dossiers alors que ce deuxième dispositif est pris en compte dans le calcul du premier.
En outre, si les travaux concernent votre futur logement, tous les documents doivent mentionner son adresse et non celle de votre domicile actuel.

Gare aux devis approximatifs

Plus compliqué à gérer pour les particuliers : l'exactitude des devis et factures. L'Anah a en effet relevé bon nombre de justificatifs trop imprécis pour répondre aux critères techniques nécessaires à l'obtention des subventions. La nature des travaux doit en effet être décrite de façon claire, tout en permettant de rendre compréhensible le respect desdites contraintes techniques. Dès lors, à charge pour les ménages de s'assurer que tout est détaillé dans les documents fournis. À titre d'exemple, si vous faites remplacer une fenêtre ou une chaudière, le professionnel doit ainsi mentionner le nouveau modèle installé mais aussi les caractéristiques de l'ancien.
Enfin, la mention du label RGE – condition sine qua non pour toutes les aides publiques – doit figurer en bonne place sur les devis et factures fournis.

Le conseil : renseignez-vous abondamment sur les conditions d'octroi avant de vous lancer dans votre chantier ! Vous pouvez obtenir des informations sur le site officiel Faire.gouv.fr et contacter un conseiller du service public de la rénovation énergétique au 0 808 800 700 (appel non surtaxé).

J.P.
Photos liées à l'article
© iStock / City Presse
© iStock / City Presse
Immobilier

Comment réussir la vente de son logement ?

Si le contexte de crise économique n'augure rien de bon pour le pouvoir d'achat des candidats à la propriété, il n'est parfois pas possible de différer la mise en vente de son bien. Suivez nos conseils pour réaliser cette cession ...
Lire la suite
Comment réussir la vente de son logement ?
Immobilier

Travaux d'économies d'énergie : bien réceptionner le chantier

Avant de régler la facture d'un artisan, il faut évidemment s'assurer que tout a été réalisé dans les règles. Plus facile à dire qu'à faire ! De nouvelles fiches de réception de travaux d'économies d'énergie sont heureusement là p...
Lire la suite
Travaux d'économies d'énergie : bien réceptionner le chantier
Immobilier

Acheter sa future maison à l'État, un bon plan atypique

Le marché immobilier est beaucoup plus vaste qu'on ne le croit ! Il n'y a pas que les particuliers, les promoteurs et les entreprises qui vendent leurs biens, l'État aussi fait régulièrement le ménage dans son patrimoine ! Une occ...
Lire la suite
Acheter sa future maison à l'État, un bon plan atypique