Semer le zinnia sous abri - Minizap Nord-Isère
Jardin

Semer le zinnia sous abri

Le zinnia, on le sème sous abri en avril, et ensuite, seulement, on se demande ce que l'on va bien pouvoir faire de cette fleur annuelle à la longue floraison colorée.

Capable de fleurir sans discontinuer du début de l'été jusqu'aux premières gelées, le zinnia est une plante annuelle herbacée qui arbore des pompons exubérants marqués en leur centre d'un imposant cœur jaune. Autour de celui-ci, selon les variétés, les pétales rouges, jaunes, orange, roses ou plus subtilement panachés, s'étagent sur plusieurs rangs. Facile à cultiver et de croissance très rapide, il s'adapte à tous les types de sols en situation ensoleillée, ce qui en fait un bouche-trou de premier ordre. Voilà pourquoi vous ne perdrez rien à le semer en avril, car vous lui trouverez toujours une place au moment de le repiquer en pleine terre au mois de mai, dans les bordures, les jardinières ou les massifs mal garnis. Il trouve également sa place dans le potager où ses fleurs ne manquent pas d'attirer les insectes butineurs.

La mise en place

Dans un endroit non chauffé, mais à l'abri du gel, prévoyez un emplacement lumineux. Préparez des godets remplis aux trois quarts de terreau à semis (drainant), ou d'un mélange de terreau universel (2/3) et de sable de rivière (1/3). Mouillez la surface, puis tassez légèrement.

Le semis

Posez sur le substrat deux à trois graines par pot. Recouvrez-les d'un demi-centimètre de terreau et tassez de nouveau.

L'arrosage

Arrosez généreusement en pluie fine pour ne pas déplacer les graines.

Suivi et repiquage

Maintenez le terreau humide le temps de la germination qui a lieu une dizaine de jours après. Par la suite, vous pourrez espacer légèrement les arrosages. Quand les plants ont quatre feuilles, gardez un seul plant par pot. Mettez en place en pleine terre quand les risques de gelées sont passés.

« Le printemps vient, paré de verdure et couronné de fleurs, pour le grand rite de l'amour. » Georges Clemenceau

Benoit charbonneau
Photos liées à l'article
© iStock / City Presse
Jardin

On plie les rames !

Voilà un support bien pratique pour accueillir la croissance des plantes grimpantes du potager, telles que les concombres, les cornichons, les petits pois et les haricots à rames, mais aussi pourquoi pas les tomates, et ailleurs d...
Lire la suite
On plie les rames !
Jardin

Doubler les tamaris à la plantation pour doubler la floraison

Au fond de son jardin, M. I. a planté une haie de tamaris. Afin d'en prolonger la floraison vaporeuse, il a mélangé deux espèces, l'une à floraison printanière et l'autre estivale. Pas bête !
Lire la suite
Doubler les tamaris à la plantation pour doubler la floraison
Jardin

Lutter contre le tigre du platane, c'est avoir un planning bien chargé

Le tigre du platane est un insecte piqueur qui, en se nourrissant de la sève de l'arbre, l'affaiblit et l'enlaidit. La lutte biologique contre ce redoutable fauve requiert toute une armée de minuscules auxiliaires qu'il faut savoi...
Lire la suite
Lutter contre le tigre du platane, c'est avoir un planning bien chargé