Toutes les variétés de pommes de terre peuvent être nouvelles - Minizap Nord-Isère
Jardin

Toutes les variétés de pommes de terre peuvent être nouvelles

Point n'est besoin d'être une patate de race pour être estampillée « nouvelle ». En effet, n'importe quelle variété de pomme de terre en a les qualités gustatives dès lors qu'elle est récoltée avant maturation complète. Y compris les vieilles mémères à la peau bien épaisse, que l'on destine à la conservation.

L'amateur de pomme de terre nouvelle est un amoureux des peaux fines et des chairs fondantes. Pour satisfaire ses penchants inavouables, il sait mettre en sourdine son amour-propre de jardinier et laisser aux autres l'orgueilleuse allégresse d'avoir la plus grosse récolte du canton. Il est loin le temps où l'important pour lui était de savoir qui fait pipi le plus loin…

Les premières nouvelles

Usuellement, on qualifie de « nouvelles » les pommes de terre dont le cycle végétatif court permet une récolte précoce. Il s'agit de variétés prêtes à être ramassées après seulement 75 à 90 jours suivant la plantation, soit dès la fin du mois de mai pour les plus rapides. Ces premières pommes de terre de l'année sont réputées pour leur saveur et la finesse de leur peau qui permet de les déguster « en robe des champs », c'est-à-dire sans épluchage. En revanche, cette peau fine leur confère de mauvaises qualités de conservation. À l'inverse, les pommes de terre au cycle long, qui restent en terre jusqu'à 120 à 140 jours, et qui se récoltent à la fin de l'été, développent une peau plus épaisse qui permet le stockage durant plusieurs mois.

Précoces ou primeur ?

Pour vous emmêler un peu plus les pinceaux, ajoutons qu'on peut distinguer les pommes de terre précoces, à cycle court, et les pommes de terre « primeur », qui sont récoltées avant maturité. En réalité, la plupart des patates nouvelles sont récoltées en primeur, d'où leur peau particulièrement fine. Or, il est tout à fait possible de faire la même chose avec n'importe quelle variété de pomme de terre de conservation. On obtient alors des tubercules non maturés aux qualités gustatives améliorées.

L'impact sur les récoltes

Si vous avez planté des pommes de terre de conservation et que vous voulez en prélever quelques-unes en primeur, vous pouvez commencer vos récoltes à partir du moment où les plants sont en fleur. En effet, la majorité des tubercules offrent alors un bon compromis entre gabarit et goût. Le revers de la médaille, évidemment, c'est que vous allez amputer votre récolte finale de quelques kilos de tubercules qui auraient pu encore grossir. C'est toujours un crève-cœur pour celui qui mesure la valeur de sa récolte au poids qu'elle représente.

Le top, chef !

Pourtant, la petite patate primeur, dont le gabarit va de la mitraille, grosse comme un grain de raisin, au jeune tubercule de la taille d'une noix, est un véritable délice. Il y a donc clairement un choix à faire entre productivité et qualités gustatives, sachant toutefois que sur les étals, les pommes de terre nouvelles valent leur pesant d'or. La meilleure manière de consommer les pommes de terre quand on a peu de place au potager serait de les récolter au fur et à mesure de ses besoins, afin d'en profiter lorsqu'elles sont le plus goûteuses, tout en gardant pour la conservation celles qui seront arrivées à leur terme. S'il en reste...

Benoit Charbonneau
Photos liées à l'article
© iStock / City Presse
© iStock / City Presse
Jardin

Du jus de fruit maison

Conçu pour une utilisation familiale et quotidienne, ce pressoir de table permet d'extraire très facilement le jus des fruits de saison. C'est une manière simple de valoriser les excédents des récoltes un peu trop abondantes, d'au...
Lire la suite
Du jus de fruit maison
Jardin

La traverse de chemin de fer, matériau noble ou déchet toxique ?

Matériaux d'apparence naturelle, esthétiques et imputrescibles, les anciennes traverses de chemin de fer avaient entamé une reconversion réussie dans les jardins. Jusqu'à ce que l'on s'aperçoive de leur très haute toxicité...
Lire la suite
La traverse de chemin de fer, matériau noble ou déchet toxique ?
Jardin

Spécificités variétales : étude de cas concret, l'abricotier polonais

Connaître l'espèce d'une plante sans en savoir la variété exacte revient à considérer un chien sans faire de distinction entre un terre-neuve et un teckel, approximation regrettable selon que l'on vive en villa ou dans un studio.....
Lire la suite
Spécificités variétales : étude de cas concret, l'abricotier polonais