Vorwerk Kobold VR300 : la Rolls des aspirateurs - Minizap Bourgoin-jallieu
Multimédia

Vorwerk Kobold VR300 : la Rolls des aspirateurs

Quatre ans après avoir révolutionné le petit monde des robots aspirateurs avec le Kobold VR200, Vorwerk lui offre une descendance. Le VR300 est sans conteste le meilleur représentant de cette drôle d'espèce. C'est aussi l'un des plus chers.

L'an passé, Vorwerk rachetait le spécialiste Neato, devenu depuis l'une des filiales du géant allemand. Certes, la firme a gardé son autonomie et propose toujours ses propres produits mais un transfert de compétences et de technologie s'est opéré au cours de ce mariage heureux. De quoi permettre à Vorwerk d'assurer la descendance de son excellent VR200, sorti il y a déjà quatre ans. La référence des robots aspirateurs a donc un successeur. Voyons si celui-ci se hisse à sa hauteur.

Le nouvel étalon

Rapprochement avec Neato oblige, le Kobold VR300 reprend la forme en « D » caractéristique des produits de la marque californienne. On retrouve d'ailleurs le même télémètre laser à 360° qui équipe ses cousins d'Amérique. Pour autant, le nouveau Kobold est plus compact et se faufile un peu mieux grâce, notamment, à une hauteur ne dépassant pas les 9 cm. La télécommande du VR200 disparaît : toutes les fonctionnalités se trouvent désormais sur l'application mobile. Sur la façade, on peut lancer un nettoyage rapide, une ronde en mode éco et forcer le retour à la base. Les LED, bien en vue sur le capot, renseignent sur l'état de charge ou la nécessité de vider le collecteur.
On apprécie toujours autant la poignée escamotable qui facilite les déplacements. La configuration est d'une simplicité enfantine et l'application est aussi intuitive que complète. Programmation hebdomadaire, lancement à distance, historique de nettoyage, modes silencieux et économique, positions de nettoyage personnalisables… rien ne manque à l'appel si ce ne sont les balises virtuelles ou la gestion des étages. Le Kobold se rattrape par une capacité d'aspiration qui n'a pas d'équivalent à l'heure actuelle sur le marché : le moteur est signé Vorwerk et la brosse rotative tourne 1 800 fois par minute. Les moquettes épaisses n'ont qu'à bien se tenir : le nettoyage est irréprochable. Le télémètre laser 360° fait parfaitement son office et la navigation ne laisse absolument aucune zone vierge de passage. La gestion des obstacles est bluffante. Seule ombre au tableau, le Kobold VR300 fait payer un peu cher ses excellentes dispositions. À 949 €, il est l'un des robots aspirateurs les plus chers du marché.

Photos liées à l'article
© Vorwerk
Multimédia

Huawei, le colosse chinois à l'appétit féroce qui inquiète les États-Unis

L'histoire du géant chinois Huawei a tout du grand roman d'espionnage. Accusé d'être les oreilles de Pékin par les grandes puissances occidentales, le spécialiste des télécoms, qui a connu une croissance fulgurante en 2018 et qui ...
Lire la suite
Huawei, le colosse chinois à l'appétit féroce qui inquiète les États-Unis
Multimédia

Xiaomi Black Shark : le requin des jeux mobiles

Le jeu vidéo mobile est le nouvel eldorado des développeurs qui y enregistrent des résultats un peu plus impressionnants chaque année. Il n'est donc pas étonnant de voir que les fabricants de smartphones lorgnent aussi du côté de ...
Lire la suite
Xiaomi Black Shark : le requin des jeux mobiles
Multimédia

Dusk, un hommage réussi

Drôle d'objet que ce Dusk. Apparu en début d'année 2018 en accès anticipé, le titre s'avançait avec des graphismes archaïques faits de polygones grossiers et une ambiance pour le moins étrange. Vibrant hommage aux grandes heures d...
Lire la suite
Dusk, un hommage réussi