Jardin

Composter directement à la surface du potager

Le compostage est un art que Mme A. ne maîtrise pas sur le bout des doigts. Lassée des odeurs désagréables et des consistances douteuses, elle est passée au compostage de surface au potager.

Tout un art

Le compostage des déchets de cuisine tels qu'épluchures, fanes de radis et autres trognons de pomme n'est pas chose simple. En effet, toutes ces matières organiques fortement azotées, humides et molles ont tendance à se compacter, ce qui réduit la circulation de l'air dans le tas et favorise la putréfaction. Au lieu de l'humus grumeleux à l'odeur de litière forestière tant attendu, Mme A. se retrouve régulièrement avec une pâte quasi visqueuse et malodorante, totalement inutilisable au jardin. Pour éviter tout ça, il faudrait équilibrer les apports de matières azotées et carbonées, brasser le compost régulièrement, bref, une gymnastique qui ne lui sied guère.

La simplicité même

Mais après quelques recherches, changement de programme, Mme A. s'est lancée dans le compostage de surface, car rien ne semble plus simple. Il suffit d'étaler les déchets sur les planches de culture du potager, entre les rangs, voire, quelques semaines avant la plantation, directement dessus. Évidemment, afin d'éviter que le vent ne les étale ou que les oiseaux et les rongeurs ne s'en délectent, il convient de les couvrir d'un paillage, ou de les enterrer dans une petite tranchée d'une dizaine de centimètres. Et puis c'est tout.

Bon pour tout le monde

Dès lors, plus de brassage laborieux, plus d'histoire d'équilibre entre carbone et azote puisque les apports sont étalés et non plus entassés. Ils se décomposent en présence d'oxygène, sans risque de tassement ou de putréfaction. Au passage, ils font le régal de la pédofaune (vers, bactéries, insectes…) qui se charge de les faire disparaître en un rien de temps. Tous les éléments nutritifs issus de cette fantastique trituration souterraine bénéficient alors entièrement aux plantes, sans pertes inutiles. Végétaux et jardinière, tout le monde s'y est retrouvé.

Benoit Charbonneau
Jardin

Un blanc inattendu

Bien sûr, vous connaissez la lavande bleue, arbrisseau odoriférant emblématique du sud de la France. Mais connaissez-vous la lavande blanche (Lavandula angustifolia " Alba ") ? Issue de la même espèce, il s'agit d'une variété aux ...
Lire la suite
Un blanc inattendu
Jardin

Arroser les courgettes par aspersion

Si l'arrosage par aspersion n'est pas recommandé au potager, il n'est parfois pas possible de faire autrement. Mais n'ajoutons pas à cette solution de fortune les inconvénients de l'arrosage matinal.
Lire la suite
Arroser les courgettes par aspersion
Jardin

Ultimes semis de courge avant l'été : optez pour des variétés précoces

Au mois de juin, il est déjà trop tard pour semer la majorité des courges car leur longue maturation exige plusieurs mois de culture. Toutefois, il est encore possible de se tourner vers des variétés précoces capables de fructifie...
Lire la suite
Ultimes semis de courge avant l'été : optez pour des variétés précoces