Doubler les tamaris à la plantation pour doubler la floraison - Minizap Chambery
Jardin

Doubler les tamaris à la plantation pour doubler la floraison

Au fond de son jardin, M. I. a planté une haie de tamaris. Afin d'en prolonger la floraison vaporeuse, il a mélangé deux espèces, l'une à floraison printanière et l'autre estivale. Pas bête !

Le tamaris (Tamarix spp) est un petit arbre qui résiste à tout : au froid (-20 °C), aux embruns, à la sécheresse, à la pollution ou à la chaleur. C'est l'archétype de l'arbre qui pousse tout seul, sans nécessiter d'entretien particulier. Cependant, son tronc, noueux et tortueux, gagne à être mis en valeur par la taille régulière de ses innombrables rejets. Mais le tamaris étant un indécrottable broussailleux, cette petite manucure (heureusement facultative) visant à sublimer sa silhouette doit être envisagée deux fois par an.

Fleurs au printemps, fleurs en été

Les quelque soixante espèces de tamaris qui se côtoient sur la planète peuvent être séparées en deux catégories : ceux qui fleurissent au printemps et ceux qui fleurissent en été. La floraison massive, qui fait l'effet d'un nuage, est composée de milliers de minuscules fleurs réunies en grappes d'épis, roses la plupart du temps, mais parfois blanches ou rouges selon les espèces.

Deux floraisons pour le prix d'une

À l'heure de planter sa haie, M. I. a eu l'idée d'y mélanger deux espèces distinctes : le Tamarix parviflora qui fleurit vers le mois de mai, et le Tamarix ramosissima qui fleurit de juillet à août, et parfois jusqu'en septembre. Sur les trente mètres de longueur, les deux espèces ont été plantées en alternance, par groupes successifs de trois individus.

Cerise blanche sur gâteau rose

Ce faisant, M. I. bénéficie d'une double mise à fleur, printanière et estivale, qui prolonge le joli spectacle de cette floraison plumeuse et colorée que le moindre souffle de vent met en mouvement. Il a même, coquetterie ultime, placé au centre de la haie deux sujets d'une variété spécifique de Tamarix ramosissima (« Hulsdonk White ») dont la floraison blanche apporte en été encore un peu plus d'originalité à l'ensemble.

Benoit Charbonneau
Photos liées à l'article
© Shutterstock / City Presse
© Shutterstock / City Presse
Jardin

L'élégance au pied de vos plantes

L'ardoise, c'est le paillage chic par excellence. Sa couleur gris bleu nacrée de reflets ocre (dus à l'oxydation naturelle) a l'art de mettre en valeur les végétaux et de créer des parterres du plus bel effet. Comme tout paillage ...
Lire la suite
L'élégance au pied de vos plantes
Jardin

De l'eau rapidement et simplement

Les arroseurs d'appoint permettent d'effectuer des arrosages sur des zones définies. Oscillant ou à impulsion, on les choisit selon la configuration géométrique du terrain.
Lire la suite
De l'eau rapidement et simplement
Jardin

La culture du melon est avant tout une affaire de taille

Il faut au melon beaucoup de chaleur et de soleil pour arriver à maturité et rendre tout le sucre dont il s'est lentement gorgé. Pour réussir cette culture, il ne faut jamais hésiter à procéder, dans les semaines qui suivent la pl...
Lire la suite
La culture du melon est avant tout une affaire de taille