Le radis, un légume à semer et ressemer sans interruption - Minizap Chambery
Jardin

Le radis, un légume à semer et ressemer sans interruption

Valeur sûre du potager, le radis est un légume racine à croissance extrêmement rapide, dont les plus précoces parviennent à maturité en moins d'un mois. Il s'agit donc d'une culture que l'on doit renouveler en permanence par des semis réguliers si l'on veut pouvoir en consommer tout au long de la saison. Voici comment s'y prendre.

Le radis, c'est comme le blé ou l'oseille, on a tendance à préférer l'avoir dans les poches que dans le jardin. Cela dit, l'un n'empêche pas l'autre.

Vite, vite, vite

Le radis est l'un des légumes dont la rapidité de croissance est la plus forte au potager. En effet, il se passe généralement à peine plus d'un mois entre la germination de la graine et la récolte de la racine. Une fulgurance amplifiée par le fait que les radis gagnent à être ramassés jeunes, de manière à favoriser une chair croquante, douce et juteuse. À l'inverse, les radis qui restent trop longtemps en terre après maturité deviennent piquants, secs, fibreux et se ramollissent.

Le roulement perpétuel

Avec le radis, la vitesse de rotation des cultures est donc un élément clef à prendre en compte. Les semis doivent se succéder depuis le début du printemps jusqu'au milieu de l'automne afin que les récoltes, elles-mêmes, s'enchaînent. Comme pour les plantations de salades, dont le principe répétitif est identique, c'est une habitude à prendre si l'on veut consommer le légume durant toute la saison.

Deux fois par mois

Une fois parvenu à maturité, le radis peut rester environ une dizaine de jours en terre avant que ses qualités gustatives ne s'altèrent. Chaque génération de radis doit donc parvenir au début de sa maturité de récolte au moment où la précédente atteint son stade de surmaturation. C'est pourquoi, afin d'obtenir des récoltes qui s'étalent naturellement, il faut planifier des semis tous les quinze jours.

Un calcul savant

Sur la base de ce rythme élevé, la cueillette de radis se fait sans interruption. Il reste toutefois à définir la quantité de graines à mettre en terre à chaque fois. Elle varie selon les besoins de la maisonnée, notamment en fonction du nombre d'habitants et la fréquence de consommation. Il faut faire en sorte que la quantité de graines mises en terre corresponde à la quantité de radis consommés durant quinze jours.

Il y a toujours de la place

Un tel rythme de culture peut poser des problèmes de place disponible, puisqu'il faut, toutes les deux semaines, avoir à disposition une plate-bande libre. Le principe même des rotations fait que deux parcelles sont suffisantes pour laisser pousser une génération pendant que l'on récolte l'autre. Cela dit, le radis occupe peu de place et il s'accommode bien de l'ombre. On peut donc toujours, même quand le potager est plein à craquer, trouver de la place aux pieds des autres légumes ou dans les interrangs, et libérer des planches de cultures pour d'autres légumes.

Une récolte, plusieurs couleurs

Puisque les rotations sont fréquentes, vous allez sans doute devoir acheter plusieurs sachets de graines au cours de la saison. Plutôt que de semer toujours la même variété, profitez-en pour essayer d‘autres types de radis. Vous pouvez même acheter tous les sachets d'un coup, puis mélanger leur contenu dans un même récipient afin d'effectuer durant l'année des semis aléatoires de variétés diverses. Ils vous donneront des récoltes bigarrées et originales, de forme et de couleurs différentes : rouge, jaune, violet, blanc…

Benoit charbonneau
Photos liées à l'article
© Shutterstock / City Presse
© Shutterstock / City Presse
© Shutterstock / City Presse
Jardin

Un blanc inattendu

Bien sûr, vous connaissez la lavande bleue, arbrisseau odoriférant emblématique du sud de la France. Mais connaissez-vous la lavande blanche (Lavandula angustifolia " Alba ") ? Issue de la même espèce, il s'agit d'une variété aux ...
Lire la suite
Un blanc inattendu
Jardin

Arroser les courgettes par aspersion

Si l'arrosage par aspersion n'est pas recommandé au potager, il n'est parfois pas possible de faire autrement. Mais n'ajoutons pas à cette solution de fortune les inconvénients de l'arrosage matinal.
Lire la suite
Arroser les courgettes par aspersion
Jardin

Ultimes semis de courge avant l'été : optez pour des variétés précoces

Au mois de juin, il est déjà trop tard pour semer la majorité des courges car leur longue maturation exige plusieurs mois de culture. Toutefois, il est encore possible de se tourner vers des variétés précoces capables de fructifie...
Lire la suite
Ultimes semis de courge avant l'été : optez pour des variétés précoces