Apple iMac 24'', la grande classe - Minizap Chambery
Multimédia

Apple iMac 24'', la grande classe

Il aura fallu patienter 3 ans pour voir Apple enfin mettre à jour son iMac 24 pouces. L'attente n'aura pas été veine puisque la Pomme modifie en profondeur son séduisant ordinateur de bureau qui se révèle à la fois sûr, élégant et performant.

Apple revoit en profondeur sa gamme iMac. Le plus petit modèle, le 21,5 pouces, qui compte déjà trois années au compteur, disparaît du catalogue au profit d'une toute nouvelle version 24 pouces intégrant la puce maison de la Pomme, la désormais célèbre M1. L'iMac en profite pour se refaire une beauté.

Grande finesse

Ce qui frappe le plus chez cet iMac dernière génération est sa grande finesse. Le design est élégant, marqué par la présence d'une grande face vitrée à l'avant avec de fines bordures blanches et une partie inférieure d'une teinte pastel personnalisable et, à l'arrière, par un revêtement en aluminium de la même couleur. C'est sans fioriture et hautement valorisant, mais l'iMac ressemble finalement à un grand iPad sur pied. C'est ainsi la finesse qui impressionne le plus. Apple est parvenu à faire tenir tout ce qu'il faut de composants pour un ordinateur dans une épaisseur de 1,13 cm (sans le pied). Cette prouesse est rendue possible par la présence de la puce ARM maison R1. La technologie n'a en effet pas besoin outre mesure d'un important système de refroidissement pour être performante. Ainsi, tout en étant très fin, l'iMac ne chauffe que rarement, laissant au processeur toute latitude pour travailler à pleine puissance. Résultat, cet iMac se montre plus véloce qu'un MacBook Air ou qu'un MacBook Pro, pourtant équipés de la même puce. Ce sera en revanche moins performant qu'un PC à tarif équivalent. D'autant plus que la configuration de base, avec ses 8 Go et malgré un SSD (256 Go) performant, manque de souffle pour autre chose que de la bureautique simple. Encodage ou rendu 3D montrent les limites de la formule et il faudra miser sur une configuration plus musclée (16 Go de Ram). Pour le jeu, la puce M1 avec ses 7 GPU surprend et permet de faire tourner certaines grosses sorties dans des résolutions correctes pour un Mac, même s'il faudra s'assurer que le titre est compatible nativement. Côté connectivité, on retrouve le Wi-Fi 6 et le Bluetooth 5.0 ainsi que deux ports USB 3 Gen2 au format type-C, deux ports ThunderBolt 3 et un port Ethernet sur le bloc d'alimentation. La webcam 1080p permet de passer des appels vidéo. On pestera toujours autant sur le clavier fourni, tant la frappe n'est pas très agréable et, surtout, la Magic Mouse, dont le port de recharge se situe en dessous, empêchant toute utilisation en cours de charge. Vendu à partir de 1 450 €, l'iMac 24'' se présente ainsi à la fois comme un très bel objet design et comme un ordinateur polyvalent.

Photos liées à l'article
© Apple
Multimédia

Ratchet etamp; Clank : Rift Apart, la PS5 frappe fort

Ratchet etamp; Clank : Rift Apart est la première exclusivité grand public sortie par Sony sur sa PS5. Attendue au tournant sur ce nouveau support, la suite des aventures des deux héros emblématiques de la console nipponne devait ...
Lire la suite
Ratchet & Clank : Rift Apart, la PS5 frappe fort
Multimédia

Tour de France 2021, la petite boucle

L'an passé, les équipes de Cyanide et Nacon avaient créé une petite surprise en sortant Tour de France 2020, juste à temps pour la grande compétition cycliste hexagonale. Les sensations offertes par ce simulateur de vélo sans prét...
Lire la suite
Tour de France 2021, la petite boucle
Multimédia

Solasta : Crown of the Magister, un bel hommage aux jeux de rôle

Solasta : Crown of the Magister a tout de la belle histoire. Au terme d'un financement participatif qui a dépassé les espérances, le petit studio français Tactical Adventures a pu convaincre le géant Wizard of the Coast, l'éditeur...
Lire la suite
Solasta : Crown of the Magister, un bel hommage aux jeux de rôle