Insta360 Go3, la petite action cam qui fait forte impression - Minizap Chambery
Multimédia

Insta360 Go3, la petite action cam qui fait forte impression

Insta360 a toujours choisi de rester en marge du redoutable marché des caméras d'action où ferraillent GoPro ou Dj. Le spécialiste chinois des caméras à 360 relève le gant et propose la Go 3, une action cam compacte qui s'associe avec brio à un boîtier novateur.

En marge des grands noms de la caméra d'action, au rang desquels on compte GoPro, Xiaomi ou Dj, le fabricant chinois Insta360 est rapidement devenu le spécialiste des caméras 360° de qualité. Avec la Insta360 Go 3, la firme sort de sa zone de confort et propose un modèle ultra-compact. Destinée principalement aux vloggers et aux aventuriers, la nouvelle venue cherche à se positionner comme l'action-cam la plus petite et la plus discrète du marché. Son apparence minimaliste, avec ses dimensions modestes de 25,6 x 54,4 x 23,2 mm, est la principale force de cette caméra qui ressemble à une grosse pilule et qui pèse tout juste 35 g. Entièrement en plastique, la Go 3 est néanmoins très bien assemblée, avec des finitions qui paraissent robustes et fiables. La caméra est accompagnée par un intéressant Action Pod, qui peut lui servir de support mais qui officie avant tout comme une télécommande avec écran déporté. Le concept est très séduisant sur le papier. La caméra elle-même est toute petite et peut se glisser partout, tandis que l'Air Pod, un peu plus grand qu'un porte-écouteur Bluetooth, sert de centre de contrôle à distance. Dans les faits, la limite de 3 m avant la perte de la connexion rend l'utilisation des deux modules moins aisée.

Passe-partout

Le capteur embarqué offre une définition vidéo jusqu'à 2.7K avec une sensibilité allant de 100 à 3 200 ISO. Il permet de filmer avec divers modes : FreeFrame, Ultra, Action et Linear. La Go 3 offre aussi un mode slow motion en Full HD. Si la définition du capteur n'est pas précisée par le fabricant, il est clair que ce dernier a été conçu pour optimiser l'enregistrement vidéo. L'absence de possibilité d'extension de la mémoire oblige l'utilisateur à choisir soigneusement la version la plus appropriée à ses besoins, entre 32 Go, 64 Go et 128 Go. Le rendu est généralement assez bon malgré un lissage assez marqué. Avec les divers réglages colorimétriques proposés, ainsi que la possibilité d'améliorer les plans subaquatiques avec le rendu AquaVision, la Go 3 offre une certaine flexibilité lors de l'enregistrement. On apprécie également la stabilisation électronique de bonne facture. Insta360 a mis les bouchées doubles concernant l'autonomie. La Go 3 filme une bonne trentaine de minutes avec les réglages au maximum. L'Air Pod permet de recharger la bête pour repartir de plus belle. À 430 € en version de base 32 Go et à 538 € en déclinaison 128 Go, la protégée d'Insta360 ne brade pas ses bonnes prédispositions.

Photos liées à l'article
© Insta360
Multimédia

À la croisée de Destiny et Warframe, The First Descendant s'invite dans la mêlée

The First Descendant s'inscrit dans la lignée des looter-shooters gratuits à la troisième personne (TPS) qui ont fait leurs preuves ces dernières années, comme Destiny 2 ou Warframe. Ce TPS science-fiction s'inspire largement de s...
Lire la suite
À la croisée de Destiny et Warframe, The First Descendant s'invite dans la mêlée
Multimédia

Wide 400, Fujifilm réinvente son appareil instantané grand format

Fujifilm ravive le format instantané Wide avec son nouvel Instax 400, un appareil photo au design radical qui mise sur la simplicité et l'automatisation. Destiné aux amateurs de clichés grand format, ce boîtier robuste promet des ...
Lire la suite
Wide 400, Fujifilm réinvente son appareil instantané grand format
Multimédia

Les dark patterns, nouvelle frontière de l'éthique numérique entre persuasion et...

Une étude internationale révèle que 97 % des sites web et applications utilisent des techniques de manipulation pour influencer le comportement des utilisateurs. Ces " dark patterns ", ou interfaces trompeuses, vont du simple bout...
Lire la suite
Les dark patterns, nouvelle frontière de l'éthique numérique entre persuasion et manipulation