We. The Revolution - Minizap Chambery
Multimédia

We. The Revolution

Le studio indépendant Polyslash propose de revivre, à travers We. The Revolution, l'histoire tourmentée de la Révolution française, dans la peau d'un juge aux mœurs délétères. Le personnage principal, Alexis Fidèle, accro notoire au jeu et à l'alcool, se retrouve par le grand mouvement de l'Histoire, au cœur de l'échiquier politique de cette période trouble. Ses verdicts justes ou corrompus, opportunistes ou loyaux, auront des conséquences directes sur le déroulement des événements. Le doigt sur la cordelette qui tient la guillotine, le joueur devra louvoyer entre les influentes factions qui fondent le paysage politique de l'après 1789, tout en ayant le destin de grandes figures, comme Tinville, Marat, Danton ou Robespierre, entre les mains. Une proposition passionnante portée par une écriture de haut vol et une charte graphique percutante. We. The Revolution est la bonne surprise indépendante de ce printemps.

We. The Revolution, PC, 19,99 €

Photos liées à l'article
© Polyslash
Multimédia

Multimédia - XS5 - s21

Le site Statista, spécialisé dans l'audience du net, vient de dévoiler le classement des sites les plus consultés dans le monde. On y retrouve deux français... spécialisés dans les vidéos pour adultes.
Lire la suite
Multimédia - XS5 - s21
Multimédia

Les services de vidéo à la demande séduisent de plus en plus de Français

Les Français sont de plus en plus friands de services de vidéo à la demande (SVOD) comme Netflix ou Amazon Prime. Les chiffres du Centre national du cinéma (CNC) ne trompent pas. Les revenus générés par ces plateformes ont atteint...
Lire la suite
Les services de vidéo à la demande séduisent de plus en plus de Français
Multimédia

Des hackers chinois se sont servis d'outils de la NSA

Les experts en sécurité de l'entreprise spécialisée Symantec ont révélé que des hackers chinois auraient utilisé des outils développés par la NSA, l'agence de renseignement américaine, pour se livrer à des cyberattaques contre des...
Lire la suite
Des hackers chinois se sont servis d'outils de la NSA