Au secours, mon bébé se cogne la tête - Minizap Chambery
Santé

Au secours, mon bébé se cogne la tête

Parce qu'ils ne savent pas encore exprimer leurs émotions avec des mots, les bambins peuvent parfois se cogner volontairement la tête. C'est une façon pour eux de se décharger émotionnellement.

Les enfants, surtout lorsqu'ils sont en bas âge, ont parfois des comportements étranges qui peuvent laisser leurs parents perplexes, voire les inquiéter. C'est le cas des bambins qui se cognent volontairement la tête sur les barreaux du lit, contre le mur ou sur le sol. Cette réaction, loin d'être anecdotique car elle concerne environ 20 % des tout-petits, peut avoir plusieurs explications. Bien qu'elle soit très impressionnante, elle n'est généralement pas pathologique. On fait le point.

Un trop-plein d'émotions

Le fait pour un enfant de se frapper volontairement la tête est appelé la krouomanie. Cette dernière apparaît la plupart du temps entre l'âge de 6 et 12 mois, avec un pic aux alentours des 18 mois, et peut perdurer jusqu'aux 3 ans. Dans la majorité des cas, c'est un moyen qu'a trouvé le bambin pour se décharger émotionnellement. En effet, encore dépourvu de parole, la seule façon pour lui d'évacuer le trop-plein d'émotions emmagasinées et d'apaiser ses tensions internes est de se taper la tête.
On observera ce comportement notamment lorsque les tout-petits ont besoin de se sécuriser et de se détendre. La krouomanie leur permet ainsi de reproduire le bercement et donc de se calmer. Elle intervient également lorsqu'ils sont énervés ou en colère. Ces émotions très vives sont difficiles à évacuer pour les bambins qui ne parlent pas encore et peuvent causer beaucoup de frustration à l'origine de ces cognements. C'est encore parfois le signe d'un besoin d'attention : se cogner ou se mordre permet de faire accourir les parents qui ne souhaitent évidemment pas que leur rejeton se fasse mal. Enfin, les enfants qui se tapent volontairement la tête ont aussi parfois beaucoup d'énergie à dépenser. Ils se défoulent alors de cette manière.

Un problème de santé à suspecter

Si, dans la grande majorité des cas, la krouomanie est une réaction émotionnelle, elle peut également être le signe que le chérubin souffre. Les bambins peuvent en effet se cogner la tête ou se mordre lorsqu'ils ont mal. Il peut s'agir, par exemple, d'une poussée dentaire, d'une otite ou de maux de tête violents que les tout-petits ne peuvent pas exprimer.
Enfin, la krouomanie est également associée à l'autisme ou d'autres troubles du développement. Si elle ne disparaît pas avant l'âge de 3 ans, il est donc évidemment nécessaire d'en parler à son pédiatre.

Bien réagir

Si votre chérubin se cogne la tête pour extérioriser ses émotions, il faut adopter le bon comportement. Inutile de le sermonner, cela ne ferait qu'amplifier son mal-être ! N'ayez pas peur non plus : un enfant, même s'il se tape, ira rarement jusqu'à se blesser sérieusement. Il agit de la sorte pour se soulager et non se faire mal. Dans tous les cas, vous devez identifier l'origine de sa krouomanie afin de répondre au mieux à ses besoins : se cogne-t-il lorsqu'il est en colère ? Lorsqu'il est frustré ? Parce que ses dents poussent ? Est-il fatigué ? A-t-il besoin d'un câlin ? Il est impératif d'être attentif à ses émotions.
Ensuite, restez calme et ne vous fâchez pas, parlez-lui doucement et de manière rassurante. Mettez des mots sur ses émotions en lui disant que vous comprenez sa frustration ou sa colère. Le plus possible, essayez de détourner son attention en l'emmenant jouer, en lui lisant un livre, en lui chantant une chanson, etc. Enfin, s'il a tendance à se cogner la tête sur les barreaux de son lit, assurez-vous qu'il n'y a pas d'objet dangereux pour le blesser, comme une vis qui pourrait dépasser. De même, s'il se frappe la tête au sol, investissez dans un tapis de jeu moelleux.

M.K
Photos liées à l'article
© iStock / City Presse
© iStock / City Presse
Santé

Vaccination en Ehpad : quelle marche à suivre ?

La campagne de vaccination contre le coronavirus a démarré le 27 décembre et les résidants des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) font partie des personnes prioritaires qui peuvent décider ou non...
Lire la suite
Vaccination en Ehpad : quelle marche à suivre ?
Santé

Les superpouvoirs du zinc

Oligoélément indispensable au bon fonctionnement de l'organisme, le zinc est le nutriment champion de l'immunité ! En effet, cet antioxydant puissant stimule l'activité des lymphocytes B qui produisent les anticorps et des lymphoc...
Lire la suite
Les superpouvoirs du zinc
Santé

Gummies, attention poison

La nutricosmétique a pris une telle ampleur que, désormais, les compléments alimentaires font partie de notre routine quotidienne. Censés rendre la peau plus belle, les cheveux plus soyeux et les ongles plus forts, ils se vendent ...
Lire la suite
Gummies, attention poison