Les Français de plus en plus stressés - Minizap Chambery
Santé

Les Français de plus en plus stressés

Après deux longues années d'angoisse liée à la crise sanitaire du Covid-19, les Français se croyaient enfin débarrassés de tout ce stress accumulé. Et pourtant, il n'en est rien. De nouvelles sources d'anxiété semblent s'être installées dans la vie de nos compatriotes. Décryptage.

Obsédés par le nombre quotidien de covidés, testés en permanence et flanqués d'un masque plusieurs heures par jour, les Français ont pris sur eux durant de longs mois. Alors qu'ils espéraient enfin se refaire une santé mentale, voilà que des événements sans précédent viennent à nouveau angoisser la population. Quelles sont les raisons principales de cette montée d'anxiété ? L'Ifop a mené l'enquête.

Tristes tropiques

L'enquête d'opinion réalisée par l'Ifop pour le média Mes bienfaits en dit long sur l'état d'anxiété des Français : sur 1004 Français interrogés, âgés de 18 ans et plus, 95 % d'entre eux déclarent être stressés par au moins une cause. Une majorité écrasante qui interpelle et qui pourrait bien avoir un rapport avec l'actualité on ne peut plus morose.

Top 3 des causes de stress

Il ressort ainsi de ce sondage que la guerre en Ukraine est sans conteste l'une des préoccupations majeures des Français interrogés. En effet, 45 % d'entre eux ont mentionné cette actualité, 41 % ont évoqué leur propre situation financière et 37 % craignent une crise économique mondiale.
Si la crise ukrainienne fait peur, elle n'est pas pour autant la première cause de stress dans le classement. En effet, les Français mettent en pole position leurs soucis du quotidien (pour 56 % des sondés), devant les crises mondiales, citées par seulement 39 % d'entre eux.

Qui a peur de quoi ?

Comme pour chaque enquête, l'âge, le sexe et la catégorie socioprofessionnelle permettent d'apporter davantage de précisions.
Ainsi, ce sont 61 % des seniors et 50 % des 35 ans et plus qui sont principalement stressés par la guerre en Ukraine, par exemple. Cette inquiétude est aussi plus prégnante chez les cadres (58 %).
Chez les plus jeunes en revanche, c'est-à-dire les moins de 35 ans, en particulier chez les femmes et les ouvriers, c'est la baisse du pouvoir d'achat et leur situation financière personnelle qui sont les principales sources de stress.

Des solutions pour aller mieux

À la question : comment remédier à ces inquiétudes ? 62 % des Français interrogés tentent de trouver une solution par leurs propres moyens. Certains pratiquent par exemple une activité physique (34 %), tandis que d'autres essaient d'améliorer leur sommeil (21 %), leur alimentation (20 %), de réaliser des exercices de respiration (13 %) ou encore de s'essayer à une pratique culturelle (13 %).
À l'inverse, ils sont 30 % à préférer se rendre chez un spécialiste, et consulter un médecin généraliste (11 %), un psychologue ou un ostéopathe (7 %), voire un sophrologue, acupuncteur, chiropracteur ou encore hypnothérapeute (1 à 2 %).
Malheureusement, et pour de nombreuses raisons qui leur sont propres, 29 % de nos compatriotes sondés ne mettent en place aucune action pour réduire leur stress.

Julie Pitaud
Photos liées à l'article
© Shutterstock / City Presse
© iStock / City Presse
Santé

Festivaliers, protégez vos oreilles !

On déclare la saison des festivals ouverte ! Mais si la musique fait le bonheur des mélomanes, le volume sonore souvent excessif n'est pas le meilleur allié de nos oreilles.En effet, lorsqu'on assiste à un concert, le son est supé...
Lire la suite
Festivaliers, protégez vos oreilles !
Santé

Qu'est-ce qu'un soin énergétique ?

Lassées par la médecine traditionnelle, de plus en plus de personnes se tournent vers les pratiques alternatives, comme l'acupuncture, la lithothérapie, la phytothérapie, l'hypnose, la méditation... ou le soin énergétique. Dispens...
Lire la suite
Qu'est-ce qu'un soin énergétique ?
Santé

La variole du singe, une zoonose rare

Alors que plusieurs centaines de cas de monkeypox, ou variole du singe, ont été détectées en Europe et aux États-Unis depuis le début du mois de mai, l'OMS dénonce une " situation inhabituelle ", sans être toutefois alarmiste.
Lire la suite
La variole du singe, une zoonose rare