Les jeunes, accros au cannabis ? - Minizap Chambery
Santé

Les jeunes, accros au cannabis ?

Selon une récente enquête Ifop réalisée pour High Society, spécialiste français des produits à base de CBD, près d'un jeune sur deux (47 %) a déjà consommé du cannabis au cours de sa vie, soit une augmentation de 22 points par rapport à 2001. Si la plupart des adolescents fument uniquement avec des amis (88 %) ou lors d'une fête (85 %), ils sont tout de même 39 % à en consommer seuls. Plus inquiétant, 23 % des répondants de 15 à 24 ans avouent en avoir déjà pris avant de conduire et 22 % avant ou pendant leurs horaires de travail.
Cette banalisation de la consommation inquiète bon nombre de spécialistes en raison des dangers liés à la santé. « Le cerveau des adolescents continue à connaître un développement important jusqu'à l'âge d'environ 25 ans et de ce fait, la consommation de cannabis, tout spécifiquement dans cette tranche d'âge, confère un risque spécifique en termes de dépendance (fréquence et intensité), mais aussi en termes d'impact cérébral, cognitif et émotionnel », explique Gautier Jardon, chargé d'étude à l'Ifop. La prévention est donc de mise pour inciter les jeunes à réduire leur consommation de marijuana.

Sarah Barbier
Santé

Un test pour vérifier l'état de santé de ses gencives

Saignements, douleurs, gonflements, sensibilité anormale... les problèmes de gencives touchent plus de 45 millions de personnes en France. S'ils ne se traduisent généralement que par une gingivite légère et réversible, ils peuvent...
Lire la suite
Un test pour vérifier l'état de santé de ses gencives
Santé

Le dioxyde de titane en question

Interdit dans l'alimentation depuis le 1er janvier 2020 en raison de sa dangerosité, le dioxyde de titane serait encore présent dans de nombreux médicaments. Selon le magazine Kali, cette nanoparticule classée " probablement cancé...
Lire la suite
Le dioxyde de titane en question
Santé

Le toucher, indispensable à notre bien-être

Voilà presque deux ans que les contacts avec nos amis et nos proches sont plus que limités. Les gestes barrière essentiels à la réduction de la propagation du Covid-19 ont anéanti nos habitudes les plus tactiles. Fini les embrassa...
Lire la suite
Le toucher, indispensable à notre bien-être