Santé

Les tests remboursés, c'est fini !

Alors que les tests de dépistage du coronavirus étaient jusqu'à présent intégralement pris en charge par la Sécurité sociale pour toutes les personnes vaccinées, ils ne seront désormais plus systématiquement remboursés. On fait le point.

Depuis le 1er mars 2023, la prise en charge par l'Assurance maladie des tests antigéniques, PCR et sérologiques évolue. Du fait de l'amélioration de la situation sanitaire et du recul constant de l'épidémie en France, les autorités ont décidé de mettre fin au remboursement intégral, comme le précise un arrêté publié au Journal officiel du 28 février. Un ticket modérateur (reste à charge) s'applique désormais à tous les assurés, sans distinction par rapport à leur statut vaccinal et sans nécessiter de prescription médicale préalable.

Une prise en charge partielle

Le reste à charge pour l'assuré est à présent déterminé en fonction du professionnel de santé délivrant le test. L'assuré devra ainsi payer 30 % du coût du test s'il est réalisé par un médecin ou un pharmacien, et 40 % s'il l'est par un infirmier ou un masseur-kinésithérapeute. Toutefois, pour ceux qui bénéficient d'une complémentaire santé (mutuelle) ou de la complémentaire santé solidaire (CSS), le ticket modérateur des tests Covid-19 est intégralement remboursé.

La prise en charge à 100 % maintenue dans certains cas

Certaines personnes pourront toutefois continuer à bénéficier d'un remboursement intégral de leurs tests Covid. Il s'agit des mineurs, des personnes âgées de 65 ans et plus, des personnes reconnues en affection de longue durée, des personnes immunodéprimées, des professionnels de santé et de leurs employés ainsi que de ceux travaillant en établissement de santé ou dans un service social ou médico-social, sous réserve de présenter une attestation sur l'honneur justifiant de leur fonction, et les personnes faisant l'objet d'un dépistage collectif organisé.

Lauren Ricard
Santé

Le syndrome de Rett : première cause de polyhandicap chez la femme

Méconnu car assez rare, le syndrome de Rett est pourtant la première cause de polyhandicap chez la femme. On fait le point sur cette pathologie grave qui altère le développement du système nerveux central.
Lire la suite
Le syndrome de Rett : première cause de polyhandicap chez la femme
Santé

Les Français complexés par leur poids

Alors que l'été se profile et que l'on va enfin pouvoir sortir les tenues légères et se prélasser au soleil, certains sont semble-t-il beaucoup trop complexés par leur poids. Une étude menée par l'institut Opinea en mars dernier r...
Lire la suite
Les Français complexés par leur poids
Santé

Les jeunes accros aux médicaments sans ordonnance

81 % des jeunes achètent des médicaments OTC, pour " over the counter ", autrement dit sans ordonnance, selon une étude Ifop pour Biogaran publiée en mai 2024. Parmi ces Français de 15 à 24 ans, ils seraient 11 % à s'en procurer "...
Lire la suite
Les jeunes accros aux médicaments sans ordonnance