Étudiants, les meilleures extensions pour navigateur web - Minizap Grenoble
Multimédia

Étudiants, les meilleures extensions pour navigateur web

Les étudiants peuvent aujourd'hui puiser des ressources inestimables de connaissances sur internet pour mener leurs recherches. Mais si l'abondance de biens ne nuit pas, la profusion d'informations peut toutefois être un écueil à la productivité. Voici une sélection d'extensions pour navigateur web permettant d'améliorer son efficacité sur la Toile.

Jamais les étudiants n'ont pu avoir accès à autant de connaissances et de savoirs qu'aujourd'hui grâce à internet. Articles, encyclopédies en ligne, vidéo, blogs, publications scientifiques, réseaux… les ressources sont innombrables. À tel point qu'il est aisé de s'égarer sur la Toile et d'y perdre un temps précieux. Nous avons sélectionné six extensions, compatibles avec les navigateurs basés sur les moteurs Chromium (Google Chrome, Opéra, Brave, Edge, Vivaldi) et Firefox, qui optimisent les recherches en ligne.

Speechify, lecture à voix haute

Après plusieurs heures passées à enchaîner la lecture laborieuse de textes ou d'articles sans fin, le regard fatigue, la concentration baisse. Speechify intervient alors. L'efficacité de cette extension n'a d'égale que sa simplicité puisqu'elle lit à voix haute le texte d'une page web. Non seulement cela permet de gagner du temps en pouvant faire autre chose durant la déclamation vocale, mais cela offre aussi la possibilité de se reposer les yeux. L'intégration est soignée et les options de personnalisation nombreuses.

Auto Highlight, direct à l'essentiel

Auto Highlight ne fait pas dans l'esbroufe : l'extension n'a qu'une seule tâche, mais si attelle avec brio. Le petit logiciel tient sa promesse initiale qui consiste à mettre en surbrillance les extraits importants d'un texte. Autant dire que pour une publication de plusieurs dizaines de pages, Auto Highlight se transforme rapidement en bénédiction. On regrette l'absence d'option et l'impossibilité d'extraire les phrases mises en exergue, mais on loue la simplicité d'utilisation et, surtout, la pertinence du surlignage.

Plagly, le detecteur de plagiat

Rien de pire pour un étudiant que d'être accusé d'avoir plagié ses sources. Même si le plagiat est parfois involontaire – il n'est pas inhabituel, lorsqu'on feuillette de nombreux documents, de ressortir à l'écrit des phrases que l'on a lues –, les conséquences peuvent être dramatiques. Plagly est là pour veiller au grain. L'extension analyse en temps réel un texte en cours de rédaction et met en exergue les passages suspects. Hélas, le logiciel n'est pas gratuit et ne propose même pas de période d'essai. Il faut souscrire un abonnement de 19,99 €/mois, annulable à tout moment, pour s'en servir.

LanguageTool, le correcteur de poche

Les suites bureautiques, même en ligne, possèdent depuis longtemps un système de correction orthographique automatique. Leur fiabilité est toutefois partielle et, la plupart du temps, leur maîtrise de la grammaire apparaît vite lacunaire. Or, les solutions professionnelles, comme Prolexis ou Antidote, sont hors de portée des bourses estudiantines. Heureusement, LanguageTool est un outil performant et gratuit, qui s'intègre directement dans le navigateur. La correction est compatible avec toutes les suites bureautiques en ligne (Google Docs, Office, etc.) et avec les réseaux sociaux.

CC Search, la bonne image à portée de clic

Alors que les enjeux de propriété intellectuelle et de copyright sont au cœur de l'utilisation du web, il n'est pas toujours évident d'illustrer un devoir ou un mémoire avec des images légalement utilisables. CC Search est un petit moteur de recherche qui permet en quelques requêtes de mettre la main sur toutes les images libres de droit correspondantes. Il n'est même pas nécessaire d'ouvrir un nouvel onglet pour effectuer sa recherche.

VoiceIn, un dactylo à la maison

S'il est rapidement fastidieux de lire des dizaines de documents à la suite, il en va de même pour la rédaction. Là encore, au bout de quelques pages, la concentration baisse, le rythme de frappe ralentit. VoiceIn vient à la rescousse des doigts fatigués et propose un système de dictée vocale performant. La reconnaissance vocale est d'excellente facture et l'intégration dans le navigateur permet une utilisation facile et rapide.

Photos liées à l'article
© CC0
Multimédia

Fifa 23, crépuscule d'une idole

Pour ce qui restera dans l'histoire comme le dernier épisode de Fifa, Electronic Arts ayant refusé de poursuivre sa collaboration avec la Fédération internationale de football en raison de ses demandes financières trop élevées, on...
Lire la suite
Fifa 23, crépuscule d'une idole
Multimédia

Polaroid Hi-Print, une impression mitigée

Sur le papier, l'idée de Polaroid, le grand spécialiste de la photo instantanée, de proposer une petite imprimante de poche capable de sortir des clichés en quelques secondes a de quoi séduire. Malheureusement, sa facilité d'utili...
Lire la suite
Polaroid Hi-Print, une impression mitigée
Multimédia

À la surprise générale, Google ferme Stadia, sa plateforme de jeux vidéo à la de...

Coup de tonnerre dans le monde du jeu vidéo. Google, qui avait pourtant investi massivement dans sa plateforme de jeux Stadia, vient d'annoncer la fermeture imminente du service. Il y a quelques mois, Mountain View assurait pourta...
Lire la suite
À la surprise générale, Google ferme Stadia, sa plateforme de jeux vidéo à la demande