La Nintendo Switch crève l'écran - Minizap Grésivaudan
Multimédia

La Nintendo Switch crève l'écran

C'est officiel, Nintendo vient de confirmer la sortie d'une nouvelle version de sa star, la Switch. Après la déclinaison Lite, plus nomade, la Switch OLED va venir, dès le 8 octobre prochain, gonfler les rangs de la console phare. Voici tout ce qu'il faut savoir.

La Switch est un succès sans précédent pour Nintendo. Depuis son lancement en mars 2017, la console hybride s'est écoulée à plus de 80 millions d'exemplaires, marchant ainsi sur les glorieuses empreintes laissées par la Playstation 2, le modèle le plus vendu de l'histoire du jeu vidéo. Et ce n'est pas l'arrivée laborieuse de la nextgen, portée par les introuvables PS5 et la Xbox Series X, qui est venue ralentir le rythme des ventes. En continuant sur cette lancée, la Switch devrait rattraper, dès la fin de l'année, la Wii, l'autre grand succès de Nintendo, pourtant sortie en 2006. Grâce à cette superstar, les éditeurs qui ont fait confiance à Nintendo ont pu écouler plus de 550 millions de jeux.

Un bel écran...

La nouvelle Switch arrivera ainsi le 8 octobre prochain et sera vendue 359,90 euros. Les précommandes sont déjà ouvertes chez la plupart des revendeurs high-tech. La différence de prix de 50 euros par rapport à la version originale s'explique, notamment, par la présence d'un écran OLED amené à sublimer le catalogue existant de la console. Il s'agit toujours d'une dalle 720 p qui passe au format 7 pouces, contre 6,2 pour la Switch classique et 5,5 pour la Lite. Quelques composants fragiles, comme la béquille arrière, évoluent dans le bon sens. La nouvelle version permet, par exemple, de régler ce support sur plusieurs niveaux d'inclinaison, à l'image de ce que proposent les Surface Pro de Microsoft. Les haut-parleurs gagnent également en clarté. Autre nouveauté, le Dock intègre désormais un port Ethernet pour brancher directement la Switch OLED sur une box internet. Le stockage double, passant de 32 à 64 Go extensibles grâce à une carte microSD. Malgré un écran plus grand, qui tourne la page du LCD pour une bien plus précise et confortable technologie OLED, l'autonomie reste inchangée et les joueurs pourront compter sur 5 à 9 heures de jeu par charge complète.

et des déceptions

Contrairement à ce qui a pu advenir au moment du passage entre le 3DS et la New 3DS ou, dans l'autre sens, entre la Switch classique et la Lite, la version OLED n'aura pas de jeux qui lui seront exclusifs. Le catalogue de l'OLED sera celui de la déclinaison originelle et inversement. Les performances entre les deux consoles sont en effet identiques, le cœur du système n'ayant pas été modifié pour l'occasion. Longtemps Nintendo a souhaité sortir, dès cette année, une version Pro, survitaminée, permettant, par exemple, de jouer en 4K ou de proposer des temps de chargements réduits et des graphismes améliorés. La pénurie de semi-conducteurs, qui rend déjà difficile l'approvisionnement en PS5 et Xbox Series, a contraint Nintendo à tirer un trait sur ses ambitions. Il faudra sans doute attendre un ou deux ans avant de voir renaître le spectre de cette itération Pro. La Switch OLED se contente donc du minimum. Jusqu'au dernier moment, les fans auront espéré qu'il y ait au moins la fonctionnalité DLSS. Nintendo fait en effet confiance à une carte Nvidia pour l'affichage graphique (GPU) de sa console. Le géant des GPU a mis au point, ces dernières années sur ses produits, une technologie d'upscaling basée sur l'intelligence. artificielle. En des termes moins barbares, la carte graphique calcule les images dans une résolution basse et l'IA se charge de les redimensionner à des définitions supérieures. Une fonctionnalité parfaite pour les différentes Switch, puisque les développeurs auraient pu concevoir les jeux en 720p (la résolution de la Switch classique et Lite) et laisser le matériel s'occuper du passage à 1080 p ou 4k. Ce ne sera hélas pas le cas. De fait, cette Switch OLED devrait intéresser ceux qui n'ont pas encore été conquis par la protégée de Nintendo pour son confort de jeu accru. Pour ceux qui ont déjà une Switch, c'est une autre histoire.

Photos liées à l'article
© Nintendo
Multimédia

Xplora X5 Play, la montre connectée qui tranquillise les parents

Avec sa montre connectée X5, Xplora vient en aide aux parents qui souhaitent initier leurs enfants au numérique sans pour autant subir la loi du tout écran. La présence d'une puce GPS et la compatibilité 4G ajoutent à la dimension...
Lire la suite
Xplora X5 Play, la montre connectée qui tranquillise les parents
Multimédia

Golf Club Wasteland, fairway apocalytique

Dans un futur plus ou moins lointain, l'humanité a été contrainte par l'effondrement climatique au grand exil sur Mars. La Terre est devenue un vaste champ de ruines irradiées. Mais l'amour du golf est plus fort que tout. Certains...
Lire la suite
Golf Club Wasteland, fairway apocalytique
Multimédia

NFT, le nouvel eldorado des pirates et des faussaires

Les NFT, ou non-fungible token, ont revitalisé le monde de l'art en proposant un moyen efficace, sur le papier, pour garantir l'authenticité d'une oeuvre. En théorie seulement ! Alors que le marché vole de record en record, faussa...
Lire la suite
NFT, le nouvel eldorado des pirates et des faussaires