Hybrider courges comestibles et décoratives - Minizap Vallée de l'Arve
Jardin

Hybrider courges comestibles et décoratives

Cultiver courgettes et courges décoratives conjointement dans le potager n'a pas posé de problème à Mme R. jusqu'à ce qu'elle décide d'en récupérer les graines. Erreur fatale !

Décoratives mais pas comestibles

Les courges décoratives ont des formes et des couleurs originales qui en font des « bibelots » végétaux très esthétiques une fois séchés. Leur intérêt est strictement ornemental (coloquintes…) ou utilitaire (calebasse, luffa, etc.). En effet, elles sont impropres à la consommation car elles contiennent de la cucurbitacine, une toxine qui provoque vomissements, diarrhées et palpitations. Heureusement, sa présence rend les légumes amers, ce qui dissuade rapidement de les consommer. On dénombre toutefois chaque année quelques dizaines d'intoxications en France.

La graine impactée mais pas le fruit

Les hybridations entre espèces distinctes (courges musquées, courgettes, potimarrons et/ou citrouilles) ne sont pas possibles. Cependant, certaines courges décoratives font partie de l'espèce Cucurbita pepo, au même titre que la courgette et peuvent donc s'hybrider avec elle. Tant que l'on se contente de déguster durant la saison les légumes issus de semences certifiées, cela ne pose aucun problème. En revanche, si l'on en récupère les graines afin de les ressemer, l'hybridation induit un croisement des patrimoines génétiques qui va modifier les caractéristiques des fruits de l'année suivante.

Mauvais voisinage

C'est exactement ce qui s'est passé dans le potager de Mme R. où, au gré de leurs butinages, les insectes ont fécondé les fleurs de courgettes avec du pollen de courges décoratives « Chico » et « Chapato ». En lieu et place de ses belles courgettes, elle a vu apparaître des fruits étranges, mignons petits bâtards issus de l'hybridation, à l'amertume heureusement dissuasive. À défaut de pratiquer une pollinisation manuelle des fleurs et d'empêcher ensuite leur accès aux insectes, mieux vaut éviter de récupérer les graines lorsqu'on cultive côte à côte des espèces susceptibles de se croiser.

Benoit Charbonneau
Photos liées à l'article
© iStock/ City Presse
Jardin

Le bon substrat à tous les étages

Ce carré potager est composé de quatre compartiments étagés sur plusieurs niveaux. Voilà qui permet de répondre aux différents besoins d'enracinement de vos plantes potagères : aux légumes d'été, qui ont besoin d'une bonne profond...
Lire la suite
Le bon substrat à tous les étages
Jardin

Qui s'y frotte, s'y colle

A priori, la mouche n'est pas daltonienne puisqu'on peut l'attirer sur des pièges colorés englués... un moyen de lutte biologique qui fait malheureusement des dégâts collatéraux.
Lire la suite
Qui s'y frotte, s'y colle
Jardin

Forsythias jaunes et blancs, une (très) belle association de fin d'hiver

Ils sont lointains parents mais se ressemblent comme deux gouttes d'eau : si l'Abeliophyllum distichum et le forsythia sont bien des espèces distinctes, ils ont malgré tout de nombreux points communs. À commencer par une floraison...
Lire la suite
Forsythias jaunes et blancs, une (très) belle association de fin d'hiver