La fumagine : éliminer les insectes pour venir à bout du champignon - Minizap Pays Voironnais
Jardin

La fumagine : éliminer les insectes pour venir à bout du champignon

La fumagine est une maladie cryptogamique opportuniste qui a besoin de la présence d'insectes piqueurs pour se développer. Autrement dit, rien ne sert de chercher à l'éradiquer avant d'avoir fait disparaître les bioagresseurs responsables de sa présence. Il ne faut pas confondre cause et conséquence !

Il était une fois, dans un petit jardin, la cause, la conséquence et le but. La cause était un petit insecte qui piquait les feuilles des plantes pour en pomper la sève. La conséquence était un champignon microscopique qui se développait sur les excréments de l'insecte, provoquant l'apparition d'une fine poussière noire. Le but, espéré par le jardinier, était bien sûr de se débarrasser de cet inesthétique saupoudrage. Mais faute d'observation, notre homme prend la conséquence pour la cause, traite la première sans s'occuper de la seconde, et bien entendu, rate son but. Moralité : il ne faut pas toujours aller droit au but.

Squatter les squatteurs

La fumagine est une maladie cryptogamique causée par des champignons pathogènes qui ont la particularité de se développer sur le miellat exsudé par les insectes piqueurs-suceurs. Ces excréments liquides et sucrés, dont raffolent les fourmis, servent de support à ce champignon microscopique qui se développe sous la forme d'une fine poudre noirâtre. Il n'y a donc pas de fumagine sans la présence antérieure ou concomitante de pucerons, cochenilles, psylles et autres cicadelles. Une atmosphère sombre, confinée humide et tiède favorise en outre son apparition.

Drôle de fond de teint

La fumagine se développe à la surface des tissus végétaux, sans toutefois y pénétrer. Elle n'est donc pas directement pathogène et s'apparente plutôt à un parasite qu'à un véritable bioagresseur. Cependant, elle entrave la photosynthèse, pourvoyeuse d'énergie de la plante et colmate les stomates, altérant ainsi les échanges gazeux et la respiration. La croissance, les floraisons et les fructifications s'en trouvent donc réduites. Ceci s'ajoute à la fragilité générale causée par les prélèvements de sève des insectes. La fumagine est assurément une importune affaiblissante qu'il convient d'éradiquer.

Il y en a pour tout le monde

Il existe de très nombreuses espèces de champignons microscopiques qui provoquent la fumagine (Capnodium, Scorias, Torula, Tripospormum…). À elles toutes, elles couvrent un vaste spectre végétal qui ne laisse que peu de plantes insensibles. Les plus touchées sont notamment l'olivier, le laurier-sauce, les fruitiers, les agrumes, le laurier-rose, les camélias, les azalées… Outre le relatif danger d'affaiblissement, la fumagine induit une pollution visuelle inesthétique, en particulier sur les plantes ornementales.

Une chose à la fois

Si l'on veut endiguer correctement la fumagine, il convient donc, en premier lieu, d'éliminer les insectes ravageurs. Pour cela, selon l'espèce incriminée, on optera pour un traitement insecticide adapté (et bio si possible) : savon noir, pyrèthre, huiles blanches… Ce n'est qu'une fois le problème des insectes résolu que l'on pourra pulvériser sur les plantes un fongicide (bicarbonate de soude, bouillie bordelaise, décoction de prêle…). Sur les petites plantes, d'intérieur notamment, le feuillage peut être simplement nettoyé avec une éponge imbibée d'eau et de savon noir.

Benoit Charbonneau
Jardin

Pour les âmes sensibles

Tout le monde est d'accord pour dire qu'il faut se débarrasser rapidement des rongeurs indésirables qui élisent domicile dans les garages, cabanons, remises ou à l'intérieur des poulaillers afin d'empêcher une pullulation. Mais pe...
Lire la suite
Pour les âmes sensibles
Jardin

Quel est le meilleur paillage minéral ?

" Je souhaite créer un nouveau massif de vivaces et couvrir le sol avec un paillage minéral mais je ne sais pas lequel utiliser. Quel est le meilleur ? "
Lire la suite
Quel est le meilleur paillage minéral ?
Jardin

Cultiver et récolter les poireaux tout au long de l'hiver

À l'heure où la plupart des légumes ont été ramassés afin d'être soustraits au gel, les poireaux restent vaillamment en place dans le potager. Il est vrai que leur remarquable rusticité autorise les récoltes jusqu'au printemps, et...
Lire la suite
Cultiver et récolter les poireaux tout au long de l'hiver