Le tunnel à tomates - Minizap Pays Voironnais
Jardin

Le tunnel à tomates

Peu de légumes peuvent se targuer d'avoir obligé l'homme à créer un abri spécialement pour eux. La tomate, avec son fameux tunnel, est de ceux-ci.

Originaire d'Amérique du Sud, la tomate aime des conditions de chaleur et d'ensoleillement qu'elle ne retrouve pas partout en France. C'est pour cette raison que ce légume est sous notre climat relativement sensible au froid mais aussi à l'humidité stagnante. Ainsi, dans la plupart des régions françaises, elle est victime d'une maladie cryptogamique célèbre pour sa létalité durant les étés chauds et humides : le mildiou. Pour lutter contre ce fléau, les fastidieux traitements antifongiques, notamment à la bouillie bordelaise ou aux préparations plus naturelles (décoction de prêle, purin de pissenlit…), sont devenus, bien souvent hélas, la norme.

Tous aux abris

Ce sont généralement les pluies tièdes de fin de printemps et de toute la période estivale qui favorisent le développement du champignon. Une manière de se prémunir de ces pluies fatales est de cultiver les tomates sous un « tunnel à tomates ». Il s'agit d'une petite serre, plus haute que large, destinée à protéger les plants de la pluie. Il en existe différents modèles qui ont tous pour point commun de laisser circuler l'air au maximum.

Des abris DIY

De nombreux jardiniers bricoleurs se sont emparés du concept pour créer des tunnels « maison », qui ressemblent à des abris bus ou des petites pergolas. L'impératif est d'empêcher la pluie d'atteindre les tomates mais pas les rayons du soleil. Pour ce faire, l'utilisation de panneaux en polycarbonate transparent est un grand classique.

L'avis du pro

Les tunnels du commerce ou les abris artisanaux ont une réelle efficacité pour limiter l'arrivée du mildiou. Largement ouverts sur les côtés durant la belle saison, la possibilité de les refermer, afin d'agir comme une véritable serre, permet en outre de commencer la saison des tomates précocement et de la finir plus tardivement, en faisant gagner quelques précieux degrés.

Benoit Charbonneau
Photos liées à l'article
© Jardin Couvert
© ID Market
Jardin

Tailler un rosier remontant

Les rosiers remontants ont la particularité de refleurir après la première floraison du printemps. Afin de favoriser cette remontée, il est important de tailler les fleurs qui ont fané.
Lire la suite
Tailler un rosier remontant
Jardin

Rester debout

Planter un arbre de grande taille est un gain de temps appréciable pour les jardiniers pressés, mais c'est aussi une opération à risque. En effet, la ramure déjà bien développée crée une prise au vent importante que le faible enra...
Lire la suite
Rester debout
Jardin

Plantes en pot et pouzzolane

La pouzzolane est un agrégat aux caractéristiques fort appréciables pour les jardiniers et surtout pour les plantes. Mme K. s'en sert de trois manières différentes lorsqu'elle met une plante en pot.
Lire la suite
Plantes en pot et pouzzolane