Planter des plantes calcifuges en sol calcaire - Minizap Pays Voironnais
Jardin

Planter des plantes calcifuges en sol calcaire

Les jolis rhododendrons que Mme I. a plantés dans le sol argilo-calcaire de son jardin n'ont pas mis bien longtemps à jaunir affreusement et dépérir à petit feu. Erreur fatale !

Comme leur étymologie l'indique, les plantes calcifuges fuient littéralement le calcaire. Elles ne supportent pas les sols alcalins, ceux dont le pH est supérieur à 8. Par défaut, on peut dire qu'elles préfèrent donc les sols neutres ou acides. Voilà pourquoi dans le jargon des jardiniers, « calcifuge » est généralement synonyme d'« acidophile », un terme qui qualifie les plantes inféodées aux sols acides (azalées, châtaignier, camélias, skimmias, rhododendrons…). Une petite clique souvent très florifère qu'il est totalement vain de vouloir installer dans un sol qu'elle ne supporte pas.

La faute au calcium

Les sols calcaires sont particulièrement riches en ions calcium. Sans rentrer dans les détails de la chimie pointilleuse, disons que cette présence excessive empêche les plantes calcifuges d'accéder à certains nutriments, en particulier au fer et au potassium. Ce blocage induit des carences qui provoquent des chloroses, que l'on reconnaît au jaunissement des feuillages. Ces chloroses, en plus d'être inesthétiques, obèrent la croissance, la vigueur et le fleurissement des végétaux qui finissent par s'étioler lentement au cours des années.

Sceptique vis-à-vis de la fosse

La laborieuse solution qui consiste à créer des fosses à plantes acidophiles, remplies de terre de bruyère et totalement isolées du calcaire du sol à grand renfort de géotextile, n'est pas viable à long terme. En effet, à moins de veiller à effectuer des arrosages à l'eau de pluie, malheureusement de plus en plus acide, l'eau des régions où le sol est calcaire est généralement elle-même calcaire. En s'infiltrant insidieusement dans la terre à chaque arrosage, elle opère un travail de sape qui revient à « calcifier » lentement le substrat acide. Bref, Mme I., en terre calcaire, il faut installer des plantes cal-ci-coles !

Benoit Charbonneau
Photos liées à l'article
© iStock / City Presse
Jardin

On n'a jamais assez de soucis

Valeur sûre parmi les valeurs sûres, le souci officinal (Calendula officinalis) est l'une des premières fleurs annuelles que l'on peut semer directement en pleine terre dès la fin du mois de février. Pas frileux pour un sou, il ge...
Lire la suite
On n'a jamais assez de soucis
Jardin

Enterrer des poteaux en pin autoclave

M. G. a utilisé des poteaux en pin autoclave pour réaliser son enclos à poules. Trois ans ont suffi pour que la partie enterrée des poteaux pourrisse et que la clôture s'effondre. Erreur fatale !
Lire la suite
Enterrer des poteaux en pin autoclave
Jardin

Les variétés, une notion à faire varier dans le jardin

La plupart des espèces végétales se déclinent en différentes variétés (ou cultivars) qu'il peut être intéressant d'associer au jardin. Chacune se distingue par des caractéristiques qui lui sont propres et qui offrent au jardinier ...
Lire la suite
Les variétés, une notion à faire varier dans le jardin