Avec l'Ace, Sonos s'offre un nouvel atout maître - Minizap Pays Voironnais
Multimédia

Avec l'Ace, Sonos s'offre un nouvel atout maître

Sonos, connu pour ses enceintes et ses systèmes home cinéma, se lance dans le grand bain des casques Bluetooth nomades avec l'Ace, un modèle haut de gamme qui mise sur une conception soignée, des performances audio équilibrées et une intégration poussée à l'écosystème maison. Malgré quelques lacunes et un prix élevé, l'Ace parvient à tirer son épingle du jeu face à une concurrence coriace.

Sonos, incontournable fabricant d'enceintes multiroom et de barres de son, frappe un grand coup en lançant son premier casque Bluetooth nomade, baptisé Ace, en plein milieu des plates-bandes de Bose, de Sony ou de Beats. Avec un positionnement haut de gamme et une conception soignée, l'Ace entend bien rivaliser avec les ténors du secteur. Pour ce faire, le casque audio américain peut compter sur un design des plus élégants, à mi-chemin entre un Bose QC Ultra Headphones et un AirPods Max d'Apple. Les matériaux utilisés, comme le plastique dense des coques, le similicuir des coussinets et l'acier souple de l'arceau, confèrent au casque une excellente qualité de fabrication. Aucune trace d'assemblage n'est visible, témoignant d'une finition exemplaire. L'ensemble renvoie une impression de grande solidité, même si l'on peut regretter l'absence de pliage et le sens inversé de rotation des oreillettes qui complique le port autour du cou.

Plein les oreilles

Sur le plan des performances audio, l'Ace adopte une signature sonore équilibrée et agréable, à l'image des enceintes Sonos. La scène sonore est ample et aérée, avec de belles prestations sur les contenus Dolby Atmos. Toutefois, le rendu manque un peu de précision et de détails, tandis que les graves souffrent d'un léger déficit d'énergie. L'Ace se rattrape avec une réduction de bruit particulièrement efficace et un mode Conscient bien pensé. La fonctionnalité home cinéma, permettant de relier le casque à une barre de son Sonos pour profiter d'un rendu 3D privatif, est quant à elle bluffante. Ceux qui ont déjà du matériel de la marque peuvent foncer. Malgré quelques lacunes, l'Ace offre une expérience utilisateur satisfaisante, renforcée par une connectivité avancée (multipoint, aptX Lossless, audio via USB). Reste le prix de 499 €, qui positionne ce casque élitiste dans le haut du panier face à des concurrents reconnus, qui, eux non plus, ne font pas dans la demi-mesure lorsqu'est venu le moment de passer à la caisse. Pour un coup d'essai, c'est donc un coup de maître. Sonos s'invite directement à la table des grands.

Photos liées à l'article
© Sonos
Multimédia

À la croisée de Destiny et Warframe, The First Descendant s'invite dans la mêlée

The First Descendant s'inscrit dans la lignée des looter-shooters gratuits à la troisième personne (TPS) qui ont fait leurs preuves ces dernières années, comme Destiny 2 ou Warframe. Ce TPS science-fiction s'inspire largement de s...
Lire la suite
À la croisée de Destiny et Warframe, The First Descendant s'invite dans la mêlée
Multimédia

Wide 400, Fujifilm réinvente son appareil instantané grand format

Fujifilm ravive le format instantané Wide avec son nouvel Instax 400, un appareil photo au design radical qui mise sur la simplicité et l'automatisation. Destiné aux amateurs de clichés grand format, ce boîtier robuste promet des ...
Lire la suite
Wide 400, Fujifilm réinvente son appareil instantané grand format
Multimédia

Les dark patterns, nouvelle frontière de l'éthique numérique entre persuasion et...

Une étude internationale révèle que 97 % des sites web et applications utilisent des techniques de manipulation pour influencer le comportement des utilisateurs. Ces " dark patterns ", ou interfaces trompeuses, vont du simple bout...
Lire la suite
Les dark patterns, nouvelle frontière de l'éthique numérique entre persuasion et manipulation