Multimédia

Dyson Purifier Cool Formaldéhyde, une bouffée d'air pur

Dyson repousse les capacités des purificateurs d'air avec son Purifier Cool. Grâce à un filtre inédit, le fabricant suédois s'attaque désormais au formaldéhyde, l'un des nombreux gaz nocifs qui polluent nos intérieurs.

Le formaldéhyde est un gaz omniprésent dans nos environnements. Son origine peut être naturelle – il s'en crée lors de l'oxydation du méthane, par exemple, ou encore lors d'un feu de forêt, et chaque être vivant en produit en faible quantité –, ou industrielle – toute combustion (feu de cuisson, chaudière, transports, etc.) en émet. Ses effets irritants sont bien connus des autorités sanitaires. « En 2004, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a modifié la classification du formaldéhyde le faisant passer de la catégorie "substance probablement cancérogène pour l'homme" (groupe 2A) à "substance cancérogène avérée pour l'homme" (groupe 1) pour les cancers du nasopharynx par inhalation, sur la base d'études épidémiologiques en milieu du travail », explique l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. S'étant donné comme mission de purifier l'air de nos intérieurs, Dyson a beaucoup investi en R&D pour s'attaquer à ce gaz insidieux. Le fruit de ces recherches est le Purifier Cool Formaldéhyde.

Design, connectivité et santé

Le Purifier Cool Formaldéhyde hérite de l'architecture de ses grands frères, comme le Link TP. La seule réelle différence se situe au niveau de la base inférieure de couleur or. On retrouve donc cette élégante forme en tour, d'une hauteur de 109 cm qui permet à la fois de ventiler et de purifier. Le nouveau Purifier Cool est ainsi, également, un ventilateur puissant. Un petit écran informe en permanence de la qualité de l'air, tout en indiquant le niveau de puissance (1 à 10) et les modes disponibles, comme le silencieux mode nuit. En mode automatique, ce sont les capteurs intégrés au purificateur qui gèrent entièrement l'aspiration en fonction de la qualité de l'air. L'écran affiche également le taux de formaldéhyde. Le reste se passe sur l'application mobile maison qui multiplie les fonctionnalités et les informations. C'est ici que l'on gère, par exemple, la programmation quotidienne ou les minuteurs et que l'on s'informe en temps réel sur l'air ambiant. Le Purifier Cool Formaldéhyde étrenne un filtre inédit qui lutte efficacement contre ce gaz et attrape toutes les particules de taille supérieure à 0,1 µm. C'est malheureusement un peu juste pour le Covid-19, qui mesure entre 0,06 à 0,14 µm. Silencieux (33 dB), élégant et efficace, le Purifier Cool Formaldéhyde, vendu 649 €, est un allié de poids dans la lutte contre la pollution intérieure.

Multimédia

La GoPro Hero Black muscle son jeu

Comme tous les ans, GoPro renouvelle sa caméra d'action star. Après une dixième génération qui étrennait un nouveau processeur, la dernière itération en date parvient-elle à innover malgré un rythme effréné de sortie ?
Lire la suite
La GoPro Hero Black muscle son jeu
Multimédia

Metal : Hellsinger, au son des démons qui meurent

Riffs échevelés qui recouvrent le bruit des démons qui explosent, solos diaboliques qui rythment le fracas des railguns, voix grognantes et assourdissantes qui accompagnent les râles des ennemis tombés au combat, le métal a toujou...
Lire la suite
Metal : Hellsinger, au son des démons qui meurent
Multimédia

Google va devoir passer à la caisse

Condamné en 2018 pour non-respect de la concurrence en Europe, Google avait jusque-là joué la montre et tenté de nombreux recours. Le dernier d'entre eux vient de s'achever sous forme d'échec pour l'ogre américain qui va devoir pa...
Lire la suite
Google va devoir passer à la caisse