Instax Mini 99, le nouveau bijou de Fujifilm - Minizap Pays Voironnais
Multimédia

Instax Mini 99, le nouveau bijou de Fujifilm

Fujifilm frappe fort avec son nouvel appareil instantané, l'Instax Mini 99. Digne successeur du Mini 90, ce boîtier au look rétro et aux finitions soignées repousse les limites de la créativité analogique pour le plus grand plaisir des nostalgiques.

Plus de 10 ans après avoir marqué l'histoire de sa gamme d'appareils photo instantanés avec l'Instax Mini 90, Fujifilm présente enfin son digne successeur. Le Mini 99 se hisse au sommet de la gamme Instax, bien déterminé à reprendre le trône sur un marché où la concurrence s'est grandement développée. Avec ses filtres colorés, son flash débrayable et réglable, son « vignetteur » et son look rétro ravageur, le luxueux appareil a en tout cas tout pour y parvenir. Le Fujifilm Instax Mini 99 attire immédiatement l'œil avec son look rétro séduisant. Entièrement en plastique, il surprend néanmoins par la qualité de ses finitions et son revêtement mat anti-traces de doigts qui lui confère une bonne prise en main. Les deux imposantes molettes sur le dessus renforcent son charme vintage tout en offrant un contrôle supplémentaire sur les réglages. Compact et léger, il reste suffisamment solide pour accompagner les photographes dans leurs aventures créatives. Le Mini 99 s'inscrit dans la lignée esthétique des Instax Mini 40 et Square SQ6, avec une touche de sobriété et d'élégance qui plaira aux amateurs de beaux objets.

Des règlages qui font la différence

Côté performances, l'Instax Mini 99 tente de se démarquer du commun des modèles instantanés, toujours tangents quand il s'agit de délivrer des photos de bonne qualité, grâce à ses nombreux réglages. La molette de correction d'exposition de +2/3 à -5/3 IL et les trois modes de mise au point (3 m-infini, 0,6 m-3 m, 0,3-0,6 m) permettent d'améliorer la netteté et la maîtrise des clichés. Les effets colorés (vert délavé, tons chauds, bleu clair, magenta léger, sépia et fuite de lumière) obtenus grâce à un éclairage LED supplémentaire apportent une touche créative appréciable. Le « vignetteur » intégré renforce l'aspect vintage des photos. Les modes Normal, Intérieur, Sport, Double exposition et Bulb ajoutent une polyvalence rarement vue sur un Instax. La qualité d'image séduit par ses couleurs saturées et sa netteté relative, dans l'esprit de la photo instantanée, mais reste encore perfectible. Avec un coût de 0,85 € par photo et un prix de lancement de 199 €, l'Instax Mini 99 n'est, en outre, pas donné. Mais il n'y a pas mieux sur le marché.

Photos liées à l'article
© Fujifilm
Multimédia

À la croisée de Destiny et Warframe, The First Descendant s'invite dans la mêlée

The First Descendant s'inscrit dans la lignée des looter-shooters gratuits à la troisième personne (TPS) qui ont fait leurs preuves ces dernières années, comme Destiny 2 ou Warframe. Ce TPS science-fiction s'inspire largement de s...
Lire la suite
À la croisée de Destiny et Warframe, The First Descendant s'invite dans la mêlée
Multimédia

Wide 400, Fujifilm réinvente son appareil instantané grand format

Fujifilm ravive le format instantané Wide avec son nouvel Instax 400, un appareil photo au design radical qui mise sur la simplicité et l'automatisation. Destiné aux amateurs de clichés grand format, ce boîtier robuste promet des ...
Lire la suite
Wide 400, Fujifilm réinvente son appareil instantané grand format
Multimédia

Les dark patterns, nouvelle frontière de l'éthique numérique entre persuasion et...

Une étude internationale révèle que 97 % des sites web et applications utilisent des techniques de manipulation pour influencer le comportement des utilisateurs. Ces " dark patterns ", ou interfaces trompeuses, vont du simple bout...
Lire la suite
Les dark patterns, nouvelle frontière de l'éthique numérique entre persuasion et manipulation