Les filles de plus en plus en proie à une santé mentale fragile - Minizap Pays Voironnais
Santé

Les filles de plus en plus en proie à une santé mentale fragile

« Près de 85 000 personnes ont été hospitalisées au moins une fois en lien avec un geste auto-infligé en 2022, 64 % d'entre elles sont des femmes », révèle une étude publiée en mai 2024 par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), en collaboration avec Santé publique France.

Hospitalisations et santé mentale

Ces travaux portant sur l'évolution des hospitalisations entre 2007 et 2022 pour geste auto-infligé – à savoir une automutilation, telle que des scarifications ou des brûlures, ou une tentative de suicide, notamment par intoxication médicamenteuse volontaire – , démontrent une hausse « brutale et inédite » pour la patientèle féminine jeune entre 2021 et 2022, après avoir déjà connu une augmentation graduelle entre 2015 et 2019. Ainsi, après une interruption en 2020, leur moyenne a progressé « de +71 % chez les filles de 10-14 ans, +44 % pour les 15-19 ans et +21 % chez les 20-24 ans » dans les services de médecine et de chirurgie, et de « +246 % pour les 10-14 ans, +163 % pour les 15-19 ans et +106 % pour les 20-24 ans » dans ceux de psychiatrie.
Selon l'étude, ces chiffres seraient « en cohérence avec les observations de terrain et les résultats d'enquête alertant sur une dégradation de la santé mentale des adolescentes et des jeunes femmes ». Cette hausse concerne l'ensemble du territoire et les différents niveaux socio-économiques. À l'inverse, au cours de ces seize dernières années, les patients de 30 à 55 ans auraient diminué pour ce type de gestes, et il n'y aurait pas non plus d'évolution similaire chez les garçons et jeunes hommes.

Si vous avez besoin d'aide ou connaissez quelqu'un qui pourrait en avoir besoin, n'hésitez pas à appeler le numéro national de prévention du suicide « 3114 » ou à consulter le site officiel 3114.fr.

M.G
Photos liées à l'article
© iStock / City Presse
Santé

Anti-moustiques : les applis inefficaces

Chaque été, c'est la même rengaine : on multiplie les armes anti-moustiques pour éviter les piqûres et les démangeaisons. Sprays, bracelets, bougies, plantes répulsives... tout est bon pour éloigner les indésirables ! Depuis quelq...
Lire la suite
Anti-moustiques : les applis inefficaces
Santé

Résurgence de la coqueluche : quelles mesures de prévention ?

Parce que la coqueluche connaît une recrudescence importante en France mais aussi à l'échelle européenne, il est important de connaître les précautions à prendre pour s'en prémunir. On fait le point.
Lire la suite
Résurgence de la coqueluche : quelles mesures de prévention ?
Santé

La migraine, un frein à la scolarité

Votre enfant ou votre ado souffre de migraine chronique ? Particulièrement handicapante, cette pathologie peut mettre à mal sa scolarité. Il est néanmoins possible de mettre en place un projet d'accueil individualisé.
Lire la suite
La migraine, un frein à la scolarité